Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 14 février 2014

François Denord et Bertrand Réau, La sociologie de Charles Wright Mills

François Denord
Bertrand Réau
La sociologie de Charles Wright Mills 
Repères
La Découverte
2014

Présentation de l'éditeur
Sociologue engagé et franc-tireur, Charles Wright Mills (1916-1962) tient lieu de « classique » aux États-Unis. Mais si ses ouvrages les plus célèbres ont été diffusés en France (Les Cols blancs, L'Élite au pouvoir, L'Imagination sociologique), nombre de ses travaux y demeurent méconnus. Mills a pourtant rédigé plus d'une dizaine d'ouvrages marquants sur des sujets extrêmement variés : de Max Weber au marxisme, en passant par la psychologie sociale.
Ce livre retrace son parcours intellectuel, présente ses recherches et démontre leur actualité. Redécouvrir le travail sociologique de C. Wright Mills permet de revisiter l'histoire de la sociologie américaine et de dégager des orientations de recherche pour aujourd'hui : sur le pouvoir, les institutions, la stratification sociale et les méthodes permettant de les étudier.
François Denord est chargé de recherches CNRS au Centre européen de sociologie et de science politique - Centre de sociologie européenne (CNRS-EHESS-Paris-I). Ses travaux portent sur les élites, le pouvoir et les politiques économiques. Il a notamment préfacé la réédition de L’Élite au pouvoir de C. Wright Mills (Agone, 2012).
Bertrand Réau est maître de conférences en sociologie à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et chercheur au Centre européen de sociologie et de science politique - Centre de sociologie européenne (CNRS-EHESS-Paris-I). Il a notamment publié Les Français et les vacances (Éditions du CNRS, 2011).




1 commentaire:

Sara Servicos a dit…

Il n'est pas trop facile pour quelqu'un qui n'a pas de notion sociologique

papeterie en ligne maroc