Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 22 novembre 2014

Vincent Jacques, Deleuze

Vincent Jacques 
Deleuze 
Ellipses
2014

 Extrait du livre
 Table des Matières

Présentation de l'éditeur
Si Deleuze suscite la curiosité, voire l’enthousiasme, plus d’un lecteur se trouve désarmé devant la complexité de sa philosophie. Pour appréhender l’oeuvre, cet ouvrage propose deux parcours pas à pas, l’un centré sur la philosophie des années soixante, l’autre prenant le chemin de celle qui par la suite s’écrit avec Félix Guattari. Ainsi s’agira-t-il de guider le lecteur dans une philosophie originale qui propose un dialogue avec l’histoire de la philosophie, mais également avec les sciences humaines, l’art et la science de son temps. Deux chemins, deux visées : arriver à penser sans a priori, vivre de façon moins étriquée. Croire au monde.

Aucun commentaire: