Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 19 février 2016

Alexandre Koyré, De la mystique à la science. Cours, conférences et documents, 1922-1962 (Nouvelle édition revue et augmentée par Pietro Redondi)

 Alexandre Koyré
De la mystique à la science 
Cours, conférences et documents, 1922-1962
Nouvelle édition revue et augmentée par Pietro Redondi
Ehess
En temps & lieux
2016 

Présentation de l'éditeur
Édité et préfacé par Pietro Redondi
Le problème de l'infini, la pensée de Spinoza, les répercussions théologiques et politiques des nouveaux cadres scientifiques...
L'édition enrichie de ce classique de l'histoire des sciences ouvre des perspectives nouvelles.
Grand marginal du système universitaire français, Alexandre Koyré reste un des historiens les plus audacieux et les plus formateurs. Tous ceux qui ont suivi ses cours disent avoir assisté à l'avènement d'une histoire des sciences d'un genre entièrement nouveau.
Ce recueil de comptes rendus d'enseignement continue d'offrir la meilleure introduction à l'oeuvre du grand historien. Il reconstitue de manière précise le passage, accompli sans rupture et réversible, de la pensée religieuse à la science, de la science à la pensée religieuse.
À trente ans de distance, Pietro Redondi enrichit l'ouvrage de textes inédits, d'un index et d'une nouvelle préface soulignant notamment la qualité du dialogue entre Koyré et Lévi-Strauss dans les années 1950. 

Aucun commentaire: