Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 31 mars 2016

vidéo: Le code du travail en question (Débat sur le code du travail et la loi El Khomri)




Le code du travail en question

 10 mars 2016, organisé par les Économistes Atterrés


Avec :
- Thierry Kirat, économiste, Directeur de recherche CNRS.  numéro thématique de la revue Economie et Institutions (9/2006) sur « La fin du droit du travail ? La protection de l'emploi en question ».
- Pascal Lokiec, juriste, Professeur à l’Université Paris Ouest. ouvrage paru chez Odile Jacob en 2015, Il faut sauver le droit du travail !
- Rachel Saada, avocate, spécialiste en droit du travail et de la protection sociale. Elle a notamment publié dans Le Monde diplomatique de janvier 2016 un article intitulé « Le code du travail, garant de l’emploi ».
Animatrices : Anne Eydoux, Centre d'études de l'emploi et Université Rennes 2, et Sabina Issehnane, Université Rennes 2 et Centre d’études de l’emploi.

(Source:  les Économistes Atterrés)

 

 

 

Aucun commentaire: