Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 15 avril 2016

Patricia Sorel, Plon. Le sens de l’histoire (1833-1962)

Patricia Sorel
Plon
Le sens de l’histoire (1833-1962)
Préface de Jean-Yves Mollier
P.U.Rennes
Histoire
2016


Présentation de l'éditeur
Fondée en 1833, l'imprimerie Plon devient une authentique maison d'édition au début de la IIIe République et bâtit sa renommée sur la publication d'ouvrages d'histoire. Après la Première Guerre mondiale, elle se hisse au niveau des plus grands éditeurs de littérature générale en publiant des écrivains aussi prestigieux que Georges Bernanos, Julien Green, Robert Brasillach et Henri Troyat. C'est aussi pendant l'entre-deux-guerres que sont lancées plusieurs collections qui vont connaître une grande notoriété, notamment "Le Roseau d'or" et "Feux croisés", ainsi qu'une collection de poche, la "Bibliothèque Plon".
Profondément attachés à la défense des valeurs morales et religieuses, les dirigeants de Plon sont bonapartistes, maurrassiens, puis pétainistes sous l'Occupation. C'est pourtant à cette maison conservatrice que le général de Gaulle confie la publication de ses Mémoires de guerre. C'est aussi chez Plon que sont lancées, dans les années 1950, des collections aussi novatrices que "Civilisations d'hier et d'aujourd'hui", "Terre humaine" et "Tribune libre".
La Librairie Plon n'aura cependant pas la force de résister à la première vague de concentrations qui touche le monde de l'édition. Elle sera cédée à un groupe financier avant d'être revendue aux Presses de la Cité. Ce sont 130 années d'une des plus anciennes maisons d'édition françaises qui sont ici retracées, l'histoire de quatre générations d'éditeurs témoins de leur temps. 
Patricia Sorel est Maître de conférences en histoire à l’Université Paris Ouest Nanterre, Chef du département Info-com option Métiers du livre IUT de Ville d’Avray - Saint-Cloud. 
Table des matières

Aucun commentaire: