Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mercredi 10 août 2016

Parcours de familles. L’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles, sous la direction d'Arnaud Régnier-Loilier

 
Parcours de familles
L’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles
sous la direction d'Arnaud Régnier-Loilier 
INED
Grandes Enquêtes
2016

Présentation de l'éditeur
Six ans après Portraits de familles, ce deuxième volet de l’Étude des relations familiales et intergénérationnelles (Érfi) retrace les parcours de vie des 10 000 personnes ayant participé à l’enquête. Que sont-elles devenues ? Se sont-elles mises en couple, se sont-elles séparées ? Ont-elles eu des enfants ? Quelle influence a eu leur parcours familial sur leur vie professionnelle, et réciproquement ? Dans quelle mesure les événements de vie activent l’entraide entre générations ? Constate-t-on des différences de comportements entre les hommes et les femmes ?
L’interrogation successive, trois puis six ans après des mêmes personnes permet de mieux appréhender les parcours de vie et les comportements démographiques tant individuels que familiaux. Elle offre un éclairage sur les grandes tendances et les diversités des modes de vie face à certaines évènements de l’existence comme l’arrivée d’un enfant, le chômage, une séparation, un départ à la retraite. Ce panorama détaillé permet de saisir les transformations de la famille et de ce qu’elle recouvre aujourd’hui en France.
Avec les contributions de :
Sabrina Aouici, Éva Beaujouan, Didier Breton, Nicolas Cauchi-Duval, François-Xavier Devetter; Nelly Guisse; Maëlan Le Goff; Zsuzsanna Makay; Julien Navaux; Jim Ogg; Ariane Pailhé; Lionel Ragot; Arnaud Régnier-Loilier; Manon Réguer-Petit; Sylvie Renaut; Pascal Sebille; Sandra Zilloniz

Arnaud Régnier-Loilier est docteur en sociologie, chargé de recherche à l’Ined et rattaché à l’unité Fécondité, famille, sexualité. Ses principaux travaux portent sur la fécondité, la diversité des conjugalités et les relations enfants-parents en France ainsi que sur sur les méthodologies d’enquêtes. Il est responsable de la mise en place des trois vagues de l’enquête Generations and Gender Survey en France (Étude des relations familiales et intergénérationnelles, Érfi) réalisées en partenariat avec l’Insee entre 2005 et 2011.

 

 

Aucun commentaire: