Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 16 décembre 2016

Les censures dans le monde, Sous la direction de Laurent Martin

Sous la direction de Laurent Martin
Les censures dans le monde
P.U.Rennes
Histoire
2016

Les auteurs 

Présentation de l'éditeur
Pour qui s'intéresse aux rapports entre culture et politique dans l'histoire comme au présent, la censure est un objet de choix. En nul autre lieu de la vie en société l’antagonisme n’est plus frontal entre le vouloir dire et le pouvoir d’interdire. La censure est l’une des manifestations par excellence de l’exercice du Pouvoir, une de ses dimensions constitutives. Cet ouvrage adopte une vision très large des phénomènes censoriaux tout en s’interrogeant sur les distinctions nécessaires qu’il convient d’opérer entre eux. Il tâche de répondre à des questions simples en apparence mais en réalité redoutables. Pourquoi censure-t-on ? (les discours de justification de la censure, les motifs de censurer, politiques, religieux, moraux, etc.) ; qui censure et comment ? (les pratiques, les dispositifs de la censure, les acteurs et appareils, en somme le fonctionnement concret de la machine censoriale) ; enfin, que fait la censure, mais aussi que fait-on avec ou contre la censure?? (les effets et les réactions individuelles et collectives que suscite la censure, les conduites et tactiques d’évitement, de contournement, d’affrontement, les ruses et la provocation, sans oublier l’autocensure…). Cet ouvrage offre des synthèses sur la censure dans d’autres pays que la France (tous les continents ou presque sont représentés), sur d’autres siècles que le vingtième (les sujets traités s’échelonnent du XIXe siècle à nos jours), une ouverture géographique et chronologique mais aussi disciplinaire, avec des contributions d’historiens, de juristes, de civilisationnistes, de politistes, d’anthropologues, de spécialistes venus des études de journalisme et d’information-communication, ainsi que des études littéraires, théâtrales et cinématographiques. Au total, une somme inégalée et qui fera date.

Aucun commentaire: