Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 1 août 2017

Publications de Pierre Bourdieu: autour de la sociologie rurale et du champ universitaire ("le village de mon enfance et les universités parisiennes")

"Conscient que le privilège imparti à ceux qui sont en état de "jouer sérieusement", selon le mot de Platon, parce que leur état (ou, aujourd'hui, l'État) leur assure les moyens de le faire pouvait orienter ou limiter ma pensée, j'ai toujours demandé aux instruments de connaissance les plus brutalement objectivants dont je pouvais disposer d'être aussi des instruments de connaissance de moi-même, et d'abord comme "sujet connaissant". J'ai ainsi beaucoup appris de deux recherches qui, menées dans des univers socialement très éloignés - le village de mon enfance et les universités parisiennes - , m'ont permis d'explorer, en observateur objectiviste, certaines des régions les plus obscures de ma subjectivité. Je suis en effet convaincu qu'une entreprise d'objectivation débarrassée de l'indulgence et de la complaisance particulières que l'on demande et accorde d'ordinaire aux évocations de l'aventure intellectuelle peut seule permettre de découvrir, avec l'intention de les dépasser, certaines limites de la pensée, et tout spécialement celles qui ont pour principe le privilège", Pierre Bourdieu, in Méditations pascaliennes, Seuil, Liber, 1997, Points Essais, 2003,  p.14



Publications de Pierre Bourdieu 
autour de la sociologie rurale et du champ universitaire 
("le village de mon enfance et les universités parisiennes")







(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à  mesure,   Gilbert Quélennec) 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


voir également:





Aucun commentaire: