Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mardi 5 juillet 2011

Actes de la recherche en sciences sociales, n° 188 – Juin 2011 // Statistiques et sociologie

Actes de la recherche en sciences sociales
n° 188 – Juin 2011
Statistiques et sociologie
Seuil


Analyse critique d’une histoire des traitements statistiques des inégalités de destin
Le cas de l’évolution des chances d’accès à l’enseignement supérieur
Jean-Claude Combessie

Statistique et sociographie
Ferdinand Tönnies


Hors thème :
Des pratiques professionnelles sous tension
L’examen clinique des salariés en médecine du travail
Daniel Bachet
Le monopole professoral en question
Le cas de l’éducation physique et sportive en France
Arnaud Sébileau
Proust ethnographe et policier symbolique
Diffusion de l’anglais et maintien des écarts linguistiques
Marie-Pierre Pouly

Aucun commentaire: