Pierre Bourdieu, in Pour un savoir engagé, Athènes, mai 2001, Raisons d'agir-Grèce, Le Monde Diplomatique, février 2002 — Page 3, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, P.465-469
"D’autre part, les mouvements sociaux ont apporté des méthodes d’action que les syndicats ont peu à peu, encore une fois, oubliées, ignorées ou refoulées. Et en particulier des méthodes d’action personnelle : les actions des mouvements sociaux recourent à l’efficacité symbolique, une efficacité symbolique qui dépend, pour une part, de l’engagement personnel de ceux qui manifestent ; un engagement personnel qui est aussi un engagement corporel.
Il ne s’agit pas de défiler, bras dessus bras dessous, comme le font traditionnellement les syndicalistes le 1er mai. Il faut faire des actions, des occupations de locaux, etc. Ce qui demande à la fois de l’imagination et du courage."

jeudi 8 septembre 2011

en ligne: Pierre Bourdieu, à propos de: Erving Goffman et Aaron Cicourel




en ligne: Pierre Bourdieu, à propos de: Erving Goffman et Aaron Cicourel


(Cette liste de publications (en ligne) sera mise à jour au fur et à mesure, version augmentée le 01.02.2012,  Gilbert Quélennec)
 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

à propos de Goffmann

avec Jean-Claude Chamboredon et Jean-Claude Passeron, Le métier de sociologue, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Co-éditeur Mouton de Gruyter, 2005 (1968), p.74n

Esquisse d'une théorie de la pratique, Droz, 1972, Points Seuil, 2000, p.297

La distinction, Minuit, 1979, p.57, 283n, 563n

Le sens pratique, Minuit, p.242n

Questions de sociologie, Minuit, 1980, p.90, 137, 178, 245, 253

Erving Goffman est mort, Libération, 2 décembre 1982

Goffman, le découvreur de l'infiniment petit, Le Monde, 4 décembre 1982

Homo academicus, Minuit, 1984, p.235

Sur l'Etat, Cours au Collège de France 1989-1992, Raisons d'agir/Seuil,  2012, p.47-48, 87-88


Réponses, (avec L. Wacquant), Seuil, 1992, p. 88, 120, 156, 162, 177

Les règles de l'art, Seuil, 1992, 388n

Méditations pascaliennes, Seuil, 1997, Collection Liber, Points, 2003, p.33, 228, 266, 270, 294

La domination masculine, Seuil, 1998, Collection Liber, Points, 2002, p.94n

Langage et pouvoir symbolique, Seuil, 2001, p.301

Science de la science et réflexivité, Raisons d'agir, 2001, p.200


à propos de Cicourel

Homo academicus, Minuit, 1984, p.90

Choses dites, Minuit, 1987, p.162, 203

La noblesse d'Etat, Minuit, 1989, p.7

Sur l'Etat, Cours au Collège de France 1989-1992, Raisons d'agir/Seuil,  2012, p.272, 455

Réponses, (avec L. Wacquant), Seuil, 1992, p. 156, 218, 235n

Raisons pratiques, Seuil, 1994, Points, 1996, p.217

avec Yves Winkin, Préface, au livre de Aaron Cicourel, Le raisonnement médical, Collection Liber, Seuil, 2002.
------------------------------------------------------------------

voir également:
Aaron Cicourel, As manifestações institucionais e cotidianas do habitus+Entrevista com Aaron Cicourel
The Erving Goffman Archives
en ligne: Pierre Bourdieu entretiens avec Pascale Casanova
en ligne: Pierre Bourdieu, entretiens avec Didier Eribon
en ligne: Pierre Bourdieu avec Kaelble, Kocka, Will, Charle, Raphaël et Christin
en ligne: Pierre Bourdieu avec Robert Darnton et Roger Chartier
en ligne: Pierre Bourdieu avec Rosine Christin
en ligne: Pierre Bourdieu et Yvette Delsaut
en ligne: Pierre Bourdieu et Luc Boltanski
en ligne: Pierre Bourdieu et Monique de Saint-Martin
en ligne: Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron
en ligne: Pierre Bourdieu et Abdelmalek Sayad
en ligne: Pierre Bourdieu et Mouloud Mammeri
en ligne: Pierre Bourdieu, avec et contre John Langshaw Austin
en ligne: Pierre Bourdieu, à propos de: Georges Canguilhem, Jean-Paul Sartre et Claude Lévi-Strauss
en ligne: Pierre Bourdieu, à propos de: Max Weber, Marcel Mauss, Maurice Halbwachs et Norbert Elias
en ligne: Pierre Bourdieu, autour de L’Ontologie politique de Martin Heidegger 
en ligne: Pierre Bourdieu, sur Manet
en ligne: Pierre Bourdieu, à propos de Flaubert

Aucun commentaire: