Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 20 mars 2014

en ligne: Claude Simon : situations, Sous la direction de Paul Dirkx et Pascal Mougin

Claude Simon:
situations
Sous la direction de Paul Dirkx et Pascal Mougin
ENS éditions
2011
en ligne:  sur OpenEdition Books 

Sommaire
Introduction
I. LES AMBITIONS ACCESSIBLES
Jean-Yves Laurichesse – « L’héritage provincial de Claude Simon », p. 27-39
Pascal Mougin – « La mésalliance parentale », p. 41-52
Marie-Odile André – « Entrée trichée : à propos du premier roman de Claude Simon », p. 53-65
II. POSITIONNEMENTS
Katerine Gosselin – « Claude Simon et le roman “nouveau” », p. 69-85
Michel Bertrand – « Correspondance / correspondances : littérature, peinture », p. 87-102
Cécile Yapaudjian-Labat – « L’humanisme en question chez Claude Simon », p. 103-116
III. LA QUESTION SOCIALE ET POLITIQUE
Patrick Rebollar – « Diégèses, palimpsestes, discours : dimensions et statuts du politique chez Claude Simon », p. 119-131
Nathalie Piégay-Gros – « La figure de la domestique chez Claude Simon », p. 133-142
Michèle Touret – « Pour suivre la route de la référence : du document à la “sauce romanesque” », p. 143-159
IV. L’ECRIVAIN DANS SON ŒUVRE
Yona Hanhart-Marmor – « Texte et contexte : perspectives esthétiques. L’exemple du Jardin des Plantes », p. 163-178
Paul Dirkx – « Claude Simon : antinomie et corps écrivant », p. 179-197

Aucun commentaire: