Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 10 mai 2016

en ligne: Art et société. Recherches récentes et regards croisés, Brésil/France, Alain Quemin et Glaucia Villas Bôas (dir.)

Recherches récentes et regards croisés, Brésil/France
Alain Quemin et Glaucia Villas Bôas (dir.)
OpenEdition Press
Brésil / France | Brasil / França 
2016

Présentation de l'éditeur
Si la richesse des échanges entre le Brésil et la France est bien connue dans différentes sciences sociales comme la sociologie ou l’anthropologie où la présence française au Brésil a suscité des échanges très féconds qui ont clairement profité aux deux traditions nationales, il en va tout autrement de la sociologie de l’art, puisque les liens entre les deux pays restent encore largement à explorer. Pourtant, il existe clairement deux traditions nationales toutes deux marquées par le fort développement de ce domaine de recherche et, suite à leur forte croissance, les travaux qui se sont imposés au Brésil comme en France n’ont pas manqué de se rencontrer. Le présent ouvrage entend présenter l’état de la sociologie de l’art dans chacun des deux pays de forte tradition sociologique que sont désormais la France et le Brésil, en faire ressortir les spécificités mais aussi les traits communs, ainsi que les sujets de dialogue, que celui-ci soit déjà clairement amorcé ou en probable devenir.
Alain Quemin (dir.)
Professeur en sociologie à l’université Paris-8
Chercheur au Labtop-CRESPPA
Membre honoraire de l’Institut universitaire de France
Glaucia Villas Bôas (dir.)
Professora da Universidade Federal do Rio de Janeiro
Pesquisadora do Conselho Nacional de Pesquisa e Desenvolvimento (CNPq)

Aucun commentaire: