Pierre Bourdieu, in Pour un savoir engagé, Athènes, mai 2001, Raisons d'agir-Grèce, Le Monde Diplomatique, février 2002 — Page 3, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, P.465-469
"D’autre part, les mouvements sociaux ont apporté des méthodes d’action que les syndicats ont peu à peu, encore une fois, oubliées, ignorées ou refoulées. Et en particulier des méthodes d’action personnelle : les actions des mouvements sociaux recourent à l’efficacité symbolique, une efficacité symbolique qui dépend, pour une part, de l’engagement personnel de ceux qui manifestent ; un engagement personnel qui est aussi un engagement corporel.
Il ne s’agit pas de défiler, bras dessus bras dessous, comme le font traditionnellement les syndicalistes le 1er mai. Il faut faire des actions, des occupations de locaux, etc. Ce qui demande à la fois de l’imagination et du courage."

samedi 24 mars 2018

L'oeuvre de Pierre Bourdieu en pratiques, 16ème édition, Questions écologiques, questions politiques , 28-29 Mars 2018

 

L'oeuvre de Pierre Bourdieu en pratiques

16ème édition

Questions écologiques, questions politiques

28-29 Mars 2018




Mercredi 28 mars 2018

Rencontre à Oloron, librairie « L’escapade ». 15h
Jean-Baptiste Comby (Chercheur en sociologie, Maître de conférences à Paris 2)
« La question climatique. Genèse et dépolitisation d’un problème public »,
Raisons d’agir, 2015. Librairie l’Escapade 16 rue de la Cathédrale. Oloron Ste Marie

Table ronde à Lasseube : Mairie, Maison pour tous, 20h30
"Enjeux du développement durable"

Échanges ouverts avec la salle, animés par
Jean Baptiste Comby (Chercheur en sociologie, Maître de conférences)
Laurent Bruneau (Agrégé de Sciences Sociales, Docteur en économie)

Jeudi 29 mars 2018

10h-12h Rencontre avec les lycéen-ne-s du Lycée Barthou, Pau
"La question climatique"

Jean-Baptiste Comby
Sociologue, chercheur au Centre d’Analyse et de Recherche Interdisciplinaire sur les Médias (CARISM) Chercheur au Centre Nantais de Sociologie (CENS) Maître de conférences à l’Institut Français de Presse de l’Université Paris 2.




( Source: Pauses)



Aucun commentaire: