Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 29 octobre 2018

Jean Bollack, Sens contre sens. Comment lit-on ?

 
Jean Bollack 
 Sens contre sens
Comment lit-on ?

Entretiens avec Patrick Llored
Septentrion
Opuscules
2018


Présentation de l'éditeur
Savons-nous ce que nous faisons quand nous lisons des textes ? Savons-nous ce que nous comprenons quand nous devenons des lecteurs ? Ces questions iconoclastes sont rarement posées car elles dérangent et viennent perturber nos rapports aux œuvres, aux arts et à la pensée tels qu'ils s’expriment dans les textes. C’est donc bien le problème du sens d’un texte qui se pose alors même qu’il passe comme allant de soi parce que ne faisant que très rarement l’objet d’une interrogation de la part des lecteurs que nous sommes. Nous lisons donc comme si la signification des œuvres n’était pas la question centrale. L’œuvre du philologue Jean Bollack n’hésite pas à poser ces questions encore et toujours nouvelles dans notre modernité. Lors d’échanges approfondis avec le philosophe Patrick Llored sur ce que lire veut dire, il livre son discours de la méthode philologique en explicitant les enjeux de son travail d’interprétation d’une multitude d’œuvres appartenant à de nombreux genres littéraires tout comme à la pensée lorsqu’elle prend la forme universelle de la philosophie. Littérature, théâtre, poésie et philosophie font dans ce volume unique l’objet de cette nouvelle manière de déchiffrer les œuvres. C’est toute notre culture qui prend ainsi un sens nouveau, toujours ancré dans l’histoire, sens partageable avec l’humanité qui peut s’approprier les œuvres de manière rationnelle.  

Sommaire

Note des éditeurs (2018)
Christian Berner, Denis Thouard
Préface à l'édition allemande (2003)
Jean Bollack, Renate Schlesier
Le philologue devant les textes
Patrick Llored
Première partie.
Comment j'ai appris à lire : un itinéraire philologique
Deuxième partie.
Comment j’ai recherché le sens : l’art de lire
Troisième partie.
Comment je me suis disputé : la lutte pour le sens
Bibliographie

 

Aucun commentaire: