« Je pense que les peuples ont pris conscience du fait qu’ils avaient des intérêts communs et qu’il y avait des intérêts planétaires qui sont liés à l’existence de la terre, des intérêts que l’on pourrait appeler cosmologiques, dans la mesure où ils concernent le monde dans son ensemble ». Pierre Bourdieu (1992)

samedi 15 juin 2019

Bourdieu: "J’ai là une utopie : fonder une sorte de Société mondiale pour la socioanalyse, comme cela existe déjà pour la psychanalyse. Au cours de mon travail, j’ai de plus en plus souvent constaté que de nombreux drames personnels à cause desquels les gens consultent des psychanalystes, pourraient au moins en partie être traités par des sociologues. Il y a tellement de sociologues au chômage, nous pourrions les former afin que, dans les hôpitaux, dans les prisons, dans les écoles, dans beaucoup d’institutions et de collectifs, ils aident les gens à aborder leurs problèmes"


"J’ai là une utopie : fonder une sorte de Société mondiale pour la socioanalyse, comme cela existe déjà pour la psychanalyse. Au cours de mon travail, j’ai de plus en plus souvent constaté que de nombreux drames personnels à cause desquels les gens consultent des psychanalystes, pourraient au moins en partie être traités par des sociologues. Il y a tellement de sociologues au chômage, nous pourrions les former afin que, dans les hôpitaux, dans les prisons, dans les écoles, dans beaucoup d’institutions et de collectifs, ils aident les gens à aborder leurs problèmes. Je pense par exemple aux nombreux parents qui ont des problèmes avec leurs enfants parce qu’ils échouent à l’école. Je ne dis pas que les sociologues pourraient tout résoudre, mais ils pourraient éclairer de nombreux aspects."

" La psychologie et la psychanalyse se placent dans une tradition de l’individu, et nous voulons introduire ici une dimension sociale. — Vous m’avez demandé tout à l’heure quel pourrait être le rôle des intellectuels dans un mouvement social : je suis d’avis que cela pourrait être la socioanalyse. Après tout, les mouvements sociaux sont faits par des hommes qui ont tous leurs aspirations sociales, leurs ressentiments et leurs peurs. On peut considérer sous cet angle de nombreuses périodes funestes de l’histoire : Staline, un ancien séminariste de province, enviait Lénine, homme plus international qui avait étudié en Suisse. Cela explique certaines choses."

"Somme toute, les mouvements sociaux sont très hétérogènes, avec des contradictions internes immenses que personne n’analyse. Ici, on pourrait très bien utiliser la socioanalyse dont je parlais tout à l’heure. On pourrait expliquer à quelqu’un qui ne progresse plus à un certain stade que cela est en rapport avec sa position sociale, peut-être aussi avec le fait qu’il a échoué au cours de ses études. "

  
dans Pierre Bourdieu, Créez des réseaux ! Une entrevue avec Stefan Keller & Verena Mühlberger. " Nicht mehr eine kleine Minderheit " WOZ-Die Wochenzeitung-Le Monde diplomatique, 19, 11 mai 2000, p.17.Traduction pour le MHM : Véronique Gola , aussi dans Sozialismus Nr. 6, Juni 2000, S. 14-19



voir également:
Publications de Pierre Bourdieu: Sociologie de la sociologie (socioanalyse, objectivation participante, biais scolastique, réflexivité, réappropriation de l'inconscient social)  


Publications de Pierre Bourdieu: à propos de Freud et des rapports entre la sociologie et la psychanalyse

Interventions de Pierre Bourdieu: Pour un mouvement social européen

Interventions de Pierre Bourdieu: L'imposition du modèle américain et ses effets


Interventions de Pierre Bourdieu: en soutien au mouvement des chômeurs et des travailleurs précaires

Interventions de Pierre Bourdieu: Pour un savoir engagé (Les chercheurs et le mouvement social)







Aucun commentaire: