Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


dimanche 17 juin 2012

video: Comédie sérieuse sur la crise financière, Lecture publique et débat en présence de Frédéric Lordon et de Vincent de Gaulejac

Lecture publique de la Comédie sérieuse sur la crise financière et débat en présence de Frédéric Lordon, économiste et directeur de recherche au CNRS, et de Vincent de Gaulejac, professeur de sociologie à l’université Paris Diderot
Université Paris Diderot, le 7 mars 2012

Présentation par Goulven Oiry

Introduction par Jean Delabroy 

Lecture publique de la Comédie sérieuse sur la crise financière

Débat en présence de Frédéric Lordon (directeur de recherche au CNRS et chercheur au CESS) et de Vincent de Gaulejac (professeur de sociologie à l'Université Paris Diderot et directeur du Laboratoire de Changement Social).
Débat modéré par Pascal Fugier (sociologue, ATER à l'Université Lyon 2 et chercheur associé au Laboratoire de Changement Social de l'Université Paris Diderot).

Aucun commentaire: