Pierre Bourdieu, in Pour un savoir engagé, Athènes, mai 2001, Raisons d'agir-Grèce, Le Monde Diplomatique, février 2002 — Page 3, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, P.465-469
"D’autre part, les mouvements sociaux ont apporté des méthodes d’action que les syndicats ont peu à peu, encore une fois, oubliées, ignorées ou refoulées. Et en particulier des méthodes d’action personnelle : les actions des mouvements sociaux recourent à l’efficacité symbolique, une efficacité symbolique qui dépend, pour une part, de l’engagement personnel de ceux qui manifestent ; un engagement personnel qui est aussi un engagement corporel.
Il ne s’agit pas de défiler, bras dessus bras dessous, comme le font traditionnellement les syndicalistes le 1er mai. Il faut faire des actions, des occupations de locaux, etc. Ce qui demande à la fois de l’imagination et du courage."

jeudi 17 décembre 2009

à paraître: Jacques Bouveresse, Essais VI. La science et les faits

Essais VI. La science et les faits
Jacques Bouveresse
AGONE Collection «Banc d’essais» • Parution octobre 2010


Présentation de l'éditeur

Dans la haine du positivisme, on peut aisément percevoir quelque chose comme cette peur de la vérité à propos de laquelle
Musil a écrit qu’il «haïssait les hommes incapables, selon le mot de Nietzsche, “de souffrir la faim de l’âme par amour de
la vérité”»:... ceux qui ne vont pas jusqu’au bout, les douillets, ceux qui consolent leur âme avec des radotages sur l’âme et
la nourrissent, sous prétexte que l’intelligence lui donne des pierres au lieu de pain, de sentiments religieux, philosophiques
ou fictifs qui ressemblent à des petits pains trempés dans du lait.

http://atheles.org/agone/page/souscription.html

Aucun commentaire: