Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 10 novembre 2010

videos: Colloque Economistes atterrés

Samedi 9 octobre
Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques 4 avenue de l’Observatoire, 75006 Paris


Introduction : la démarche des « économistes atterrés » (Philippe Askenazy, CNRS) 

Table Ronde N°1 : « Régulation financière : protéger ou désarmer les marchés ? »
(quelle analyse des initiatives de régulation prises depuis 2008 ? ne visent-elles pas surtout à protéger la finance de ses excès sans remettre en cause son pouvoir ? quelles alternatives proposer ?)
Frédéric Lordon (CNRS)

André Orléan (CNRS, Président de l'Association Française d'Economie Politique)

Dominique Plihon (Université Paris 13)

Nathalie Peré-Marzano (déléguée générale du CRID)

Romain Rancière (Ecole d’Economie de Paris)

Animateur : Bruno Tinel (Université Paris 1)
débat avec la salle
déjeuner

Table Ronde n°2 : « Sortir du piège de la dette et de l’austérité en Europe »
(quelles politiques monétaire et budgétaire, quelle coordination des politiques macroéconomiques...)
Antonella Stirati (Université de Rome)

Till Van Treeck (Institut für Makroökonomie und Konjunkturforschung (IMK), Düsseldorf)

Michel Devoluy (Université de Strasbourg)

Henri Sterdyniak (Observatoire Français des Conjonctures Economiques - OFCE)

Andrew Watt (Institut de Recherche de la Confédération Européenne des Syndicats, Bruxelles)

Pierre Khalfa (Union syndicale Solidaires)

James Galbraith (Université du Texas)

Animatrice : Julie Valentin (Université Paris 1)
débat avec la salle

Table Ronde n°3 : « Croissance, emploi, consommation, écologie, solidarités... : quelle économie pour quelles finalités ? »
(comment les crises, économique, sociale, écologique, géopolitique, obligent-elles à repenser les outils et les finalités de l’économie, à redéfinir le modèle européen de développement ?)
Geneviève Azam (Université Toulouse 2)

Cédric Durand (Université Paris 13)

Nasser Mansouri (CGT)

Sandrine Rousseau (Université Lille 1 et Conseil Régional du Nord Pas de Calais)

Jean-Paul Moatti (Université de la Méditerranée)

Animateur : Christophe Ramaux (Université Paris 1)
débat avec la salle

synthèses et perspectives
Thomas Coutrot (Conseil Scientifique d'Attac)
Dany Lang (Université Paris 13)

Débat avec la salle



Manifeste d'économistes atterrés
Crise et dettes en Europe : 10 fausses évidences, 22 mesures en débat pour sortir de l'impasse

Philippe Askenazy , Thomas Coutrot , André Orléan , Henri Sterdyniak
Editeur: Les Liens qui libèrent
2010

Aucun commentaire: