Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mardi 30 août 2011

théâtre: La Domination Masculine, de Pierre Bourdieu, m.e.s J.Beschon, 8 octobre 2011 à Marseille/8 mars 2012 àToulouse

8 octobre 2011 à l'Alcazar  / 5 Mars 2012 au théâtre de Lenche (Marseille) / 8 mars 2012 au Mirail (Toulouse)
La Domination Masculine, de Pierre Bourideu, éditions Seuil
m.e.s J.Beschon   
avec l'aide et le soutien de Tassadit Yacine Titouh (directrice d'études à l'EHESS à Paris)
Collectif Manifeste rien
LES EMPORTES PIECES / théâtre & sciences humaines

« Je pense que la domination masculine est une forme très particulière de domination, qui doit sa force au fait qu’elle est invisible et qu’elle passe inaperçue, même, et peut être surtout, à ceux qui la subissent, et c’est la raison pour laquelle il m’a paru nécessaire de faire le détour par une société à la fois très éloignée, puisque c’est un objet traditionnel d’ethnologie, comme la société kabyle, et en même temps très proche, parce que cette société est inscrite dans la tradition méditerranéenne dont participe évidemment la société française et plus largement la société euro-américaine. » Pierre Bourdieu.
 
Au montage du livre s’ajoutent des extraits de mythes et de contes kabyles analysés par Tassadit Yacine, ainsi que des izlans (poésie Kabyle dite mineure souvent chantée par les femmes) .
Cette hybridation textuelle expose de manière ludique une domination que l’on pense d’ordre naturel, alors que celle-ci est d’ordre culturel.
----
voir également: en ligne: Pierre Bourdieu, autour de la Domination masculine

Aucun commentaire: