Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 6 octobre 2011

Pierre Bourdieu: entretiens avec Pascale Casanova, et Pascale Casanova à propos de Bourdieu


"Pascale Casanova − J’ai rencontré PB à l’occasion de la réalisation de son Bon plaisir. Je ne l’avais pas encore beaucoup lu à l’époque, même si plusieurs personnes de mon entourage avaient beaucoup de respect pour lui : Didier, mon compagnon ou encore Jean-Pierre Salgas de Panorama. À Tours, d’où je venais et où j’avais fait des études de lettres, le patron de la sociologie, c’était Touraine, et c’est vrai qu’il ne m’attirait pas du tout et que la sociologie ne me disait rien (d’autant que mon père était psychanalyste). Mais avant qu’on ne me demande de faire Le bon plaisir, je savais très peu de PB et de son œuvre.
Yves Lacascade − Comment se sont passées la rencontre avec lui et la fabrication de l’émission ?
Pascale Casanova− La fabrication a duré trois ou quatre mois et il a été très patient : il ne donnait jamais l’impression d’être pressé. Il venait quelquefois pour faire un raccord de quelques secondes et restait longtemps. De mon côté, j’étais très fière de réaliser cette émission avec Jacques Taroni. PB riait et se moquait un peu de moi quand je parlais d’« art radiophonique » mais après avoir vu Taroni au travail, il riait moins. On s’est un peu accrochés sur la musique : il ne tenait pas à afficher ses goûts en la matière (la musique était importante pour lui : il voulait être chef d’orchestre quand il était jeune, puis critique d’art, et avait joué du violon). J’ai eu beaucoup de mal à le faire changer d’avis. Mais il était complètement différent des gens qu’on rencontrait quotidiennement à France Culture. Il s’intéressait à toi et te posait des questions, ce qui, dans ce boulot, était très très rare. Très vite, il a fait parler les techniciens qui travaillaient avec nous : il était ravi d’être parvenu à inverser la situation, d’être passé de la position d’interviewé à celle d’intervieweur. C’était quelqu’un qui riait beaucoup, qui était très enthousiaste." Pascale Casanova, in  Une critique de solitude‪. Entretien avec Pascale Casanova réalisé par Yves Lacascade, Journal des anthropologues, 2017/1 (n° 148-149), p. 183-202.

Pierre Bourdieu: entretiens avec Pascale Casanova
et
Pascale Casanova à propos de Bourdieu




(Cette liste de publications  sera mise à jour au fur et à mesure, version augmentée le 09.12.2017, Gilbert Quélennec)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pierre Bourdieu: entretiens avec Pascale Casanova

Pierre Bourdieu, à propos de Libre-Echange (avec Hans Haacke, Seuil/Presses du réel, 1994)
Le Club de la Presse, 11.01.1994

"Le sociologue et la philosophie. Pierre Bourdieu répond à quelques questions, "  Quinzaine Littéraire, no. 593 (16-31 janv. 1992), 5-6.

Flaubert vu par Bourdieu, Les jeudis littéraires, septembre 1992, par Pascale Casanova avec Pierre Bourdieu, Antoine de Gaudemar, Pierre Lepape et Philippe Petit

Panorama du 15 septembre 1992
Le Club de la Presse
Pascale Casanova
Invité : Pierre BOURDIEU "Les règles de l'Art" Genèse et structure du champ littéraire (Seuil). 
15/09/1992
 
Panorama du 7 janvier 1992
Le Club de la Presse
Pascale Casanova
Invité : Pierre BOURDIEU pour "Réponses" Pour une anthropologie réflexive (Le Seuil)
07/01/1992
 
vidéo: Pierre Bourdieu, interrogé par Pascale Casanova et Miguel Benasayag, entretien animé par Antoine Spire, TV Fnac, Grands Entretiens, 1990

audio: Le bon plaisir de Pierre Bourdieu
par Pascale Casanova, 23/6/90
Avec les témoignages de Jacques Derrida, Jérôme Lindon, Georges Duby, Tassadit Yacine, Pierre Encrevé, Loïc Wacquant, Haruhisa Kato et Denis Podalydès.
écouter: Pierre Bourdieu commente un extrait des Maîtres anciens de Thomas Bernhard (lu par Denis Podalydès)


Autoportrait en artiste libre, ou “Je ne sais pas pourquoi je me suis mêlé à ça”, in Pierre Bourdieu, Manet. Une révolution symbolique, Cours au Collège de France (1998-2000), suivis d'un manuscrit inachevé de Pierre et Marie-Claire Bourdieu, Seuil-Raisons d'agir, Cours &Travaux, 2013, 737-741
 
La revue Liber - Réflexions sur quelques usages pratiques de la notion d' “autonomie relative”, in Pierre Bourdieu, Sociologue, L. Pinto, G. Sapiro, P. Champagne (eds.), Editions Fayard. 2007


Thèse de Pascale Casanova
L'espace littéraire international Pascale Casanova; sous la direction de Pierre Bourdieu 
 Thèse de doctorat : Sociologie : Paris, EHESS : 1997 



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

voir également:

Thèses et HDR inscrites sous la direction de Pierre Bourdieu

Publications de Pierre Bourdieu: autour de Manet. Une révolution symbolique. Cours au Collège de France (1998-2000)
Publications de Pierre Bourdieu: Le champ littéraire, Le champ artistique et Le champ de la critique  

Pierre Bourdieu: entretiens avec Inès Champey, et publications d'Inès Champey sur Pierre Bourdieu et l'art

Aucun commentaire: