Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 3 février 2012

séminaire: intervention de Loïc Wacquant, « Pratiques et politiques de racialisation sur les deux rives de l’Atlantique », 6 février 2012


Histoire transnationale
des pensées raciales, 18e-20e siècles

Séminaire


Paris (75016). New York University, 56 rue de Passy.
Contact : Carole Reynaud-Paligot, c.reynaud-paligot [at] orange.fr
Le discours scientifique autour de la notion de race, qui émerge dans la seconde moitié du 18e siècle, s’est développé au siècle suivant. Il a donné lieu, au 20e siècle, aux dramatiques usages politiques que l’on connaît. À l’ère contemporain de la globalisation ces discours s’avèrent résilients, occupant des brèches ouvertes par les brassages, déplacements, et transformations radicales du monde actuel. C’est dans une perspective de longue durée mais aussi dans un cadre transnational que son étude nous semble devoir être entreprise.

• Lundi 6 février, de 17 h à 19 h : intervention de Loïc Wacquant, Université de Berkeley, « Pratiques et politiques de racialisation sur les deux rives de l’Atlantique ».
La conférence aura lieu en anglais, la discussion en français ou en anglais 
 Loïc Wacquant est professeur à l’Université de Californie, Berkeley, et chercheur au Centre européen de sociologie et de science politique, Paris. Ses travaux, qui portent sur la marginalité urbaine, la domination ethnoraciale, l’État pénal, la politique de la raison et la théorie sociologique, sont traduits en une vingtaine de langues. Ses ouvrages récents comprennent Parias urbains. Ghetto, banlieues, État (2006), Punishing the Poor: The Neoliberal Government of Social Insecurity (2009), Les Prisons de la misère (édition augmentée, 2011), et Les Deux visages du ghetto (à paraître début 2012 chez La Découverte).
 De 17h à 19h à New York University 56 rue de Passy, 75016 Paris Métro : La Muette ou Passy http://nyufresearch.wordpress.com/ 

Aucun commentaire: