Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 31 juillet 2012

Liêm Hoang-Ngoc, Les théories économiques. Petit manuel hétérodoxe

Liêm Hoang-Ngoc
Les théories économiques
Petit manuel hétérodoxe
La Dispute
2011

Présentation de l'éditeur
La crise profonde qui s’est ouverte en 2008 met en question les conceptions économiques orthodoxes et suscite un regain d’intérêt pour les approches critiques. Cet ouvrage propose ainsi une histoire, une présentation et une analyse hétérodoxes – c’est-à-dire critiques et à rebours des théories dominantes – des théories économiques, en mettant en exergue leurs implications politiques.
Les théories économiques prétendent en effet souvent au statut de science exacte, libre de tout jugement de valeur. L’auteur montre au contraire leur fonction idéologique et, plus particulièrement, celle de la science économique officielle, instrumentalisée dans le débat public pour justifier des choix partisans, à l’instar des politiques d’austérité. Il défend notamment la pertinence des théories postkeynésiennes, pour lesquelles la répartition des richesses est au cœur de l’explication de la crise des subprimes et des dettes souveraines.
Ce livre constitue donc à la fois un instrument de compréhension de l’histoire et des implications politiques des théories économiques, un outil de critique des théories néolibérales, et un plaidoyer pour la construction d’une pensée économique alternative.
Liêm Hoang-Ngoc est maître de conférences à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est député au Parlement européen, membre de la commission des affaires économiques et monétaires, et secrétaire national adjoint en charge de l’économie au Parti socialiste.

Aucun commentaire: