Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 20 septembre 2013

Exposition: Abdelmalek SAYAD «Ici-là-bas, la sociologie de l’émigration-immigration», Centre Culturel Algérien, du 6 au 30 novembre 2013

Exposition Abdelmalek SAYAD « Ici-là-bas, la sociologie de l’émigration-immigration », Centre Culturel Algérien, du 6 au 30 novembre 2013

Vernissage, mercredi 6 novembre à 18H30

« Ayant connu lui-même l’émigration et l’immigration, dont il participait encore par mille liens familiaux et amicaux, Abdelmalek Sayad était animé d’un désir passionné de savoir et comprendre, qui était sans doute avant tout volonté de se connaitre et de se comprendre lui-même, de comprendre ce qu’il en était de lui-même et de sa position impossible d’étranger parfaitement intégré et pourtant parfaitement inassimilable.» Pierre BOURDIEU, extrait de la Préface du livre, La double absence, Des illusions de l’émigré aux souffrances de l’immigré.


Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert 75015 paris
France
Tél. :+33 (0)1 45 54 95 31
Fax :+33 (0)1 44 26 30 90
Courriel
 

Aucun commentaire: