Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 1 mars 2014

Chris Turner, Science, on coupe ! Chercheurs muselés et aveuglement volontaire : bienvenue au Canada de Stephen Harper

Chris Turner
Préface d'Yves Gingras
Science, on coupe !
Chercheurs muselés et aveuglement volontaire : bienvenue au Canada de Stephen Harper

Traduit par Hervé Juste
éditions du Boréal
2014

Présentation de l'éditeur
Le gouvernement canadien annonce la fermeture des bases scientifiques dans l’Arctique au moment même où commencent les forages pétroliers. Un important centre de recherches océanographiques et halieutiques fait l’objet de compressions budgétaires quand le même gouvernement procède au démantèlement de la réglementation de la pêche. Coïncidences ? Au contraire...
Chris Turner montre comment les attaques du gouvernement Harper contre la recherche fondamentale et la diffusion du savoir constituent ni plus ni moins qu’une guerre à la science et à l’esprit des Lumières. Depuis son arrivée au pouvoir en 2006, ce gouvernement est activement engagé dans la destruction systématique de la longue tradition scientifique au Canada.
La seule « vérité » qu’il reconnaît, ce n’est pas celle qui découle d’une recherche scientifique indépendante et de haut niveau, mais celle que lui dicte son idéologie de droite crypto-évangéliste. Pourquoi s’encombrer des faits quand ils vont à l’encontre de ses convictions ? Mais il y a péril en la demeure : en bloquant ainsi l’accès des citoyens au savoir, à la connaissance, c’est la démocratie même que ce gouvernement est en train de détruire. 
Chris Turner est journaliste. Il vit à Calgary, en Alberta. Il a écrit plusieurs livres, et ses contributions remarquées dans les médias, dont The Globe and Mail, The Walrus et Canadian Geographic, lui ont valu de nombreux prix.

Aucun commentaire: