Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 26 janvier 2015

Interventions de Pierre Bourdieu: deux interventions à Athènes et une émission pour ET1 (chaîne de télévision publique grecque)


Interventions de Pierre Bourdieudeux interventions à Athènes et une émission pour ET1 ( chaîne de télévision publique grecque)




(Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure, revue le 31.08.2015, Gilbert Quélennec)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



vidéo: Pierre Bourdieu, entretien avec Konstantinos Tsoukalas, mars 1995

Le mythe de la « mondialisation » et l'État social européen, Intervention à la Confédération générale des travailleurs grecs, (GSEE) à Athènes, en octobre 1996 In  Contre-Feux, Raisons d'agir,1998, p.34-50

Pour un savoir engagé, Exposé-débat et participation aux tables-rondes du colloque "Pour un mouvement social européen", Athènes, Raisons d'agir-Grèce, Ta-Nea, Confédération générale des travailleurs grecs, Institut français d'Athènes, 3-5 mai 2001, in Le Monde Diplomatique, février 2002 — Page 3, aussi  in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, 2002,  P.465-469





Aucun commentaire: