Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 10 avril 2015

vidéo: Immanuel Wallerstein, Le système capitaliste en crise terminale (The Capitalist System in Terminal Crisis)



Conférences "Penser Global", Cycle Immanuel Wallerstein
Conférences organisées par le Collège d'études mondiales en partenariat avec l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 11 février 2015

vidéo: Immanuel Wallerstein, Le système capitaliste en crise terminale (The Capitalist System in Terminal Crisis)

(source de la vidéo: Archives Audiovisuelles de la Recherche)

Aucun commentaire: