Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 25 août 2017

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales, 2014, N° 205, Varia



Actes de la recherche en sciences sociales, 2014, N° 205, Varia
Seuil

en ligne sur Cairn.info

Sommaire

Page 4 à 19
Norbert Elias, avec Johan Heilbron, Entretien traduit de l’anglais par Julien Duval et Sophie Noël
« La sociologie… quand elle est bien faite ». Entretien, 1984-1985
 
Page 20 à 41
Hassen Slimani
L'économie de la passion
Formation professionnelle et turn-over des moniteurs(trices) équestres sous conditions sociales et affectives
 
Page 42 à 57 
Nicolas Fortané 
La (les) trajectoire(s) du changement
La naissance de l'addictologie
 
Page 58 à 71
Joanie Cayouette-Remblière 
Les classes populaires face à l'impératif scolaire
Orienter les choix dans un contexte de scolarisation totale  
Version HTML Version PDF  
 
Page 72 à 89
Jérôme Tourbeaux, Béatrice Valdes
Langue et constructions identitaires au Pays basque
 
Page 90 à 103
Bénédicte Reynaud
Règles, usages et habitus
Le cas d'un établissement de la RATP
 
Page 104 à 119
Fabien Eloire
Qui se ressemble s'assemble ?
Homophilie sociale et effet multiplicateur : les mécanismes du capital social
 
Page 120 à 131
Stéphane Le Lay
Enseignements empiriques et éthiques d'une biffe sociologique parmi les éboueurs parisiens
Version HTML Version PDF


Aucun commentaire: