Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


dimanche 25 octobre 2009

à paraître: Laurent Cordonnier, L'économie des Toambapiks

Laurent Cordonnier
L'économie des Toambapiks
Raisons D'agir Eds
Date de parution janvier 2010
Collection Raisons D'agir
ISBN 2912107520

+

écoutez: TUMULTES 22/9/09: Laurent CORDONNIER, l’économie en débat
http://www.radiopfm.com/spip.php?article1990


article: Reprise économique, la grande illusion Par Laurent Cordonnier

Alternant décrochages et rémissions, l’économie mondiale cahote au milieu du gué. Mais déjà deux trajectoires divergent. Celle des acrobates de la finance, qui traversent au sec et retrouvent le bonheur des bonus ; celle des salariés, submergés sous les eaux noires de la récession. Un an après la chute de la banque Lehman Brothers, ni les uns ni les autres ne croient plus aux annonces de « régulation ». Laissé libre par les pouvoirs politiques, le capitalisme reprend sa course folle. Comme s’il ne s’était rien passé.

lire la suite dans Le Monde diplomatique, septembre 2009
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/CORDONNIER/18158

Aucun commentaire: