Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 24 juillet 2010

audio-video: Lordon à l'été en pente douce, au débat de Marianne, au débat d'Attac + lire L’empire des institutions, Politique de la valeur financière

écouter Frédéric Lordon, Le travail et le capital, (L'été en pente douce par Guillaume Erner, lundi 19 juillet 2010)

videos:


Frédéric Lordon, débat du 28 juin 2010, Marianne
1ère intervention à 5:32
2ème intervention à 5:57 et débat à 19:23


Frédéric Lordon, Face à la crise, désarmons la finance: soirée-débat organisé par Attac France le 19 juin 2010 à Paris.

---

Frédéric Lordon, L’empire des institutions (et leurs crises)
The empire of institutions (and their crises)
El imperio de las insituciones (y sus crisis)
Revue de la régulation [En ligne], n°7 | 1er semestre 2010, mis en ligne le 09 juin 2010, Consulté le 18 juin 2010. URL : http://regulation.revues.org/index7748.html



Frédéric Lordon, Politique de la valeur financière
Les stress tests bancaires entre indétermination et coups de force

Politix 2010/1 (n° 89)

Aucun commentaire: