Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 16 septembre 2010

textes en ligne de Frédéric Lebaron

« Pierre Bourdieus kritikk av Ækonomien » (« Pierre Bourdieu critique de l'économie »), Sosiologisk Arbok / Yearbook of Sociology, 2002.1, p.61-78.

« Bases of a sociological economy. From François Simiand & Maurice Halbwachs to Pierre Bourdieu », International Journal of Contemporary Sociology, 38, 1, April 2001, p.54-63.

« Pierre Bourdieu. Défense de l'autonomie et nouveau militantisme », in G.Mauger, Rencontres avec Pierre Bourdieu, Broissieux (Bellecombe-en-Bauges), Croquant, 2005, p.635-639.

Henry Rouanet, Frédéric Lebaron, Viviane Le Hay, Werner Ackermann, Brigitte Le Roux, « Régression et analyse géométrique des données. Réflexions et suggestions », Mathématiques & Sciences Humaines, 40, 160, 2002, p.13-45.

Textes en ligne de Frédéric Lebaron sur le site du CURAPP



(merci à Frédéric Lebaron pour l'info)

Aucun commentaire: