Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 19 août 2011

Publications de Pierre Bourdieu: autour de Contre-feux

Publications de Pierre Bourdieu: autour de Contre-feux
Raisons d'Agir, Raisons d'agir,1998



(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure,  version augmentée le 15.08.2013, Gilbert Quélennec)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




 

Racisme de l’intelligence, Kolloquium 'Races, sociétés et aptitudes' der UNESCO (MRAP), Mai 1978), in: Cahiers Droit et liberté (Paris), Nr. 382 (Beiheft), S. 67-71; in Questions de sociologie, S. 264-268; in: Réforme (Paris), 1. Dezember 1979, S. 6-7; in: Jean Belkhir (Hg.): L'intellectuel L'intelligentsia et les manuels, Paris 1983: Éd. Anthropos, S. 187-194; unter dem Titel "Tout racisme est un essentialisme" auch in: Différences (Paris), Nr. 24/25, Juni/Juli 1983, S. 44.

Sollers tel quel, Libération, 27/01/1995, aussi in Contre-feux p.18-20

Le sort des étrangers comme schibboleth, Libération, 3 mai 1995, p.9 (avec J.P. Alaux), aussi, in Contre-feux [1998], p.21-24.

Les abus de pouvoir qui s'arment ou s'autorisent de la raison, Intervention lors de la discussion publique organisée par le Parlement international des écrivains à la Foire du livre de Francfort, le 15 octobre 1995, aussi in Contre-feux [1998], p.25-26



«Sciences sociales et démocratie» (version modifiée), in P. Combenale, J.P. Piriou (eds), Nouveau manuel de sciences économiques et sociales (terminale ES), Paris, Ed. La Découverte, 1995, p.673-674 ; aussi, «Les sciences sociales et la démocratie» (Paris-HEC, novembre 1995), in Conférences des professeurs Honoris Causa du Groupe HEC, Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, 1997, p.9-23.

"Je suis ici pour dire notre soutien...", Libération, 14 décembre 1995, p.7, aussi Contre la destruction d'une civilisation, intervention à la gare de Lyon, grèves de décembre 1995, aussi in Contre-feux p.30-33

Le mythe de la « mondialisation » et l'État social européen, Athènes, octobre 1996. In  Contre-Feux, 1998, p.34-50

Contre la 'pensée' Tietmeyer, un Welfare state européen,  conférence prononcée le 18 octobre 1996 aux premières Rencontres culturelles franco-allemandes de Fribourg , Libération, 25 octobre; aussi, " Le nouvel opium des intellectuels ", Liber, 29, décembre, p.16; aussi, version abrégée, in Le Soir (Bruxelles), 28-29 décembre, p.2 ; aussi, " La pensée Tietmeyer ", in Contre-feux [1998], p.51-57 ; aussi " Sur la pensée Tietmeyer ", in Correspondances, L'intégration sociale comme problème culturel (Rencontres culturelles franco-allemandes de Fribourg), Eggingen, Ed. Isele, 1998, p.76-83.

Les chercheurs, la science économique et le mouvement social, Intervention lors de la séance inaugurale des Etats généraux du mouvement social, Paris, 23-24 novembre 1996, aussi in Contre-feux, p.58-65

Die fortschrittlichen Kräfte (DGB-Francfort, 7 juin 1997) (tr. J. Bolder), in P. Bourdieu, C. Debons, D. Hensche, B. Lutz (eds), Perspektiven des Protests. Initiativen für einen europäischen Wohlfahrtsstaat, Hambourg, VSA-Verlag, p.11-25; " Die Zukunft Europas hängt von den Deutschen ab " (entretien avec B. Kols et R. Paasch, Frankfurter Rundschau, 13 juin), op. cit., p.114-123 (Publ. FRANÇAISE, " Pour un nouvel internationalisme ", in P. Bourdieu, Contre-feux [1998], p.66-75 ; aussi, in P. Bourdieu, C. Debons, D. Hensche, B. Lutz (eds), Les perspectives de la protestation, Paris, Syllepse, 1998, 25-33 ). 

Nous en avons assez du racisme d'Etat, Les Inrockuptibles, 121, 8-14 octobre 1997, p.4-5 ; aussi " Ces 'responsables' qui nous déclarent irresponsables, in Contre-feux [1998], p.93-94.

La précarité est aujourd'hui partout, Intervention lors des Rencontres européennes contre la précarité
(Décembre 1997), Les Inrockuptibles, 145, 1-7 avril 1998, p.14-15, aussi in Contre-feux p.95-101

L'intellectuel négatif, janvier 1998, in Contre-Feux, Raisons d'Agir, 1998, pp.105-107

Le mouvement des chômeurs : un miracle social, Intervention du 16 janvier 1998, lors de l’occupation de l’Ecole normale supérieure par les chômeurs, in Contre-feux

avec Frédéric Lebaron et Gérard Mauger, Les actions des chômeurs flambent, Le Monde, janvier 1998
 
avec Loïc Wacquant, Sur les ruses de la raison impérialiste, Actes de la recherche en sciences sociales, 1998, Numéro 121-122, pp. 109-118

Le néo-libéralisme, utopie (en voie de réalisation) d'une exploitation sans limites, janvier 1998, aussi L’essence du néolibéralisme, Le Monde Diplomatique, Mars 1998, in Contre-Feux, Raisons d'Agir, 1998, pp.108-119

« Contre le fléau néo-libéral. » Entretien avec J. Meizoz, Le Temps, 28-29/03/1998

avec Christophe Charle, Bernard Lacroix, Frédéric Lebaron et Gérard Mauger, Pour une gauche de gauche, Le Monde, 8 avril 1998




------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

voir également:

Pierre Bourdieu, la mise en oeuvre de l'intellectuel collectif international

en ligne: Pierre Bourdieu, autour de ses ouvrages consacrés à la Politique


Aucun commentaire: