Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mardi 3 janvier 2012

Pierre Bourdieu, à propos de Jules Vuillemin

 "Je voudrais dédier ce cours à Jules Vuillemin. Peu connu du grand public, il incarnait une grande idée de la philosophie, une idée de la philosophie peut-être un peu trop grande pour notre temps, trop grande en tout cas pour accéder au public qu'il aurait mérité. Si je parle de lui aujourd'hui, c'est parce qu'il a été pour moi un très grand modèle qui m'a permis de continuer à croire dans une philosophie rigoureuse, à un moment où j'avais toutes les raisons de douter, à commencer par celles que me fournissait l'enseignement de la philosophie tel qu'il était pratiqué." in Pierre Bourdieu, Science de la science et réflexivité, éd Raisons d'agir, Cours & Travaux, 2001, p.9)


Pierre Bourdieu, à propos de Jules Vuillemin




(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure, version augmentée le 08.01.2018, Gilbert Quélennec)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



L'ontologie politique de Martin Heidegger, Actes de la recherche en sciences sociales, 1975, Numéro 5-6, pp. 109-15, aussi L'ontologie politique de Martin Heidegger, Minuit, 1988, p.52n, 70n, 74n

Der Kampf um die symbolische Ordnung, (Gespräch mit Axel Honneth, Hermann Kocyba und Bernd Schwibs), in: Ästhetik und Kommunikation, 16. Jg., Nr. 61/62, S. 142-163, The Struggle for Symbolic Order (Gespräch mit A. Honneth, H. Kocyba, B. Schwibs) in: Theory, Culture and Society, 3. Jg. (1986), Nr. 3, S. 31-51, Fieldwork in philosophy, Choses dites, Les Éditions de Minuit, P.13-46, Fieldwork in Philosophy en Cosas Dichas, Barcelona, Gedisa, 1993, pp. 17-34


Choses dites, Minuit, 1987, p.14

The Scholastic Point of View, Cultural Anthropology, 5, 1990, p.380-39, aussi in Raisons pratiques, P.215-230,  (1994), 1996

Anthropologie économique, Cours au Collège de France, 1992-1993, Seuil/Raisons d'agir, Cours & Travaux, 2017, p.253

Raisons pratiques, Seuil, 1994, Points, 1996, p. 218, 223-224

Méditations pascaliennes, Seuil, collection Liber, 1997, Points, 2003, p.60, 67, 371n

Bourdieu a choisi de dédier son dernier cours à la mémoire de Jules Vuillemin, Science de la science et réflexivité, éd Raisons d'agir, Cours & Travaux,  2001, p.9, 204, 208

Esquisse pour une auto-analyse, éd. Raisons d'agir, Cours & Travaux, 2004, p. 21-22, 42, 45

extraits: « Secouez un peu vos structures ! »,  19 juillet 2001, in Le symbolique et le social. La réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, Actes du colloque de Cerisy-La-Salle, sous la direction de Jacques Dubois, Pascal Durand et Yves Winkin, Liège, Editions de l’Université de Liège, 2005, p.335


Lire le grand livre de Jules Vuillemin, Nécessité ou contingence, Minuit, Le sens commun, 1984



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

voir également:
 
Publications de Pierre Bourdieu: Sur la Philosophie et la théorie (projet de Thèse, contributions théoriques dans des incises ou des notes, contribution à la philosophie analytique, sociologie, champ, à propos des philosophes, livres) 


Le « collège invisible » de Pierre Bourdieu (un collège de philosophes)

Aucun commentaire: