Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 24 février 2012

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales n° 171-172, 2008/1-2, Politiques impérialistes

Dossier : Politiques impérialistes

Page 4 à 19
George Steinmetz   Empire et domination mondiale

Page 20 à 39
Michael Mann   Impérialisme économique et impérialisme militaire américains Un renforcement mutuel ?

Page 40 à 55
Yves Dezalay et Bryant Garth   L'impérialisme moral Les juristes et l'impérialisme américain (Philippines, Indonésie)

Page 56 à 73
Daniel P. S. Goh   Genèse de l'État colonial Politiques colonisatrices et résistance indigène (Malaisie britannique, Philippines américaines)

Page 74 à 89
W. E. B. Du Bois et George Steinmetz   Les origines africaines de la guerre

Page 90 à 103
Roland Lardinois   Entre monopole, marché et religion L'émergence de l'État colonial en Inde, années 1760-1810

Page 104 à 121
Romain Bertrand   Des gens inconvenants Javanais et Néerlandais à l'aube de la rencontre impériale

Page 122 à 143
George Steinmetz   Le champ de l'État colonial Le cas des colonies allemandes (Afrique du Sud-Ouest, Qingdao, Samoa)

Lectures critiques

Page 144 à 147
Gisèle Sapiro   Les enjeux socio-économiques de la politique israélienne dans les territoires occupés

Aucun commentaire: