Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 24 février 2012

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales n° 171-172, 2008/1-2, Politiques impérialistes

Dossier : Politiques impérialistes

Page 4 à 19
George Steinmetz   Empire et domination mondiale

Page 20 à 39
Michael Mann   Impérialisme économique et impérialisme militaire américains Un renforcement mutuel ?

Page 40 à 55
Yves Dezalay et Bryant Garth   L'impérialisme moral Les juristes et l'impérialisme américain (Philippines, Indonésie)

Page 56 à 73
Daniel P. S. Goh   Genèse de l'État colonial Politiques colonisatrices et résistance indigène (Malaisie britannique, Philippines américaines)

Page 74 à 89
W. E. B. Du Bois et George Steinmetz   Les origines africaines de la guerre

Page 90 à 103
Roland Lardinois   Entre monopole, marché et religion L'émergence de l'État colonial en Inde, années 1760-1810

Page 104 à 121
Romain Bertrand   Des gens inconvenants Javanais et Néerlandais à l'aube de la rencontre impériale

Page 122 à 143
George Steinmetz   Le champ de l'État colonial Le cas des colonies allemandes (Afrique du Sud-Ouest, Qingdao, Samoa)

Lectures critiques

Page 144 à 147
Gisèle Sapiro   Les enjeux socio-économiques de la politique israélienne dans les territoires occupés

Aucun commentaire: