Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


mercredi 23 mai 2012

Les politiques de la traduction en Sciences humaines et Hommage à Bourdieu à l'Institut français de Roumanie, 31 mai et 1er juin 2012

Une lumière particulière sera donnée aux Sciences humaines et sociales à travers une série de discussions et de présentations qui seront autant de manières d’évoquer l’héritage de la pensée de Pierre Bourdieu en France et en Roumanie alors qu’est célébré cette année le dixième anniversaire de sa mort.
Ouvert par François Weil, Président de l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), ce cycle s’axera autour de deux grandes discussions respectivement consacrées aux politiques de la traduction en sciences-humaines (modération : Bogdan Ghiu, écrivain et traducteur) et à « l’après Bourdieu », sujet dont s’emparera Laura Albulescu, éditrice de Bourdieu en Roumanie (Editura ART) et spécialiste de sa pensée. Deux moments forts qui mettront en dialogue éditeurs, traducteurs, universitaires et chercheurs français et roumains.
« Les politiques de la traduction en Sciences humaines »
Modération : Bogdan Ghiu, écrivain et traducteur
Jeudi 31 mai, 18h, Scène de conférence, Pavillon C3
Les politiques de la traduction sont des « politiques de l’amitié », pour citer le titre d’un livre de 1994 de J. Derrida. La table-ronde se propose de faire le point de la situation des traductions des sciences humaines françaises en roumain.
Apres une période de félicitée dans les années 1990, les traductions des sciences humaines françaises ont beaucoup diminué dans des catalogues éditoriaux souvent peu structurés. Ce manque d’action concertée appelle la nécessité de véritables politiques de la traduction, dont les acteurs devraient être à la fois des éditeurs français spécialisés, des jeunes chercheurs français et roumains, des universités, des éditeurs roumains -des plus généralistes aux éditions de niche- et des institutions nationales françaises et roumaines dans les domaines du livre et de la diplomatie culturelle.
Les politiques de la traduction doivent se comprendre tant comme des politiques culturelles que des politiques éditoriales. Elles devraient se traduire par une dynamique de contacts et de rencontres, par une meilleure communication et une connaissance réciproque soutenue.
Participants
Bogdan Ghiu – initiateur, modérateur (écrivain, traducteur) / Radu Toma (professeur universitaire, traducteur, ancien éditeur) / Vlad Alexandrescu (conf. dr.) / Lidia Bodea (traductrice, directrice générale des Editions Humanitas) / Adrian Serban (directeur éditorial, Editions Polirom) / Laura Albulescu (redacteur en chef, Editions Art) / Carole Vantroys (Centre National du Livre, Paris) / Alexandru Matei (essayiste, professeur, traducteur, éditeur) / Patrick Champagne (sociologue français, proche de Pierre Bourdieu, membre de l'EHESS et enseignant) / Camelia Runceanu (chercheur, traducteur Bourdieu, représentante des Editions de l’Université « A.I. Cuza », Iasi) / Editions Idea / Editions Tact
A l’issue du débat, Patrick Champagne, sociologue français, présentera le récent ouvrage réunissant l’ensemble des cours de Pierre Bourdieu au Collège de France sur l’Etat et dont il a coordonné la publication.
Après avoir abordé l’intérêt des cours par rapport aux livres - l'oral par rapport à l'écrit- et les problèmes posés par l'édition des cours, Patrick Champagne parlera de la situation du cours sur l'Etat dans l'œuvre de Pierre Bourdieu.
Sur l'État - Cours au Collège de France (1989-1992), Pierre Bourdieu, Seuil, Paris - Raisons d'agir éditions, Paris, 2012
Hommage à Bourdieu
En guise d’introduction, le public de la Foire pourra assister dans l’après-midi à la projection du documentaire de Pierre Carles, La sociologie est un sport de combat.
Vendredi 1er juin, 17h30, Espace cinéma, Pavillon C3
« Bourdieu et après »
Modération : Laura Albulescu, directrice éditoriale des éditions ART
Vendredi 1er juin, 19h, Scène de conférence
Dans une première partie, l’équipe des Editions ART présentera les traductions de Bourdieu qu’elle a choisi d’inscrire à son catalogue, en expliquant ses choix éditoriaux.
Des chercheurs et éditeurs spécialistes de l’œuvre de Bourdieu et des travaux qui s’en réclament se réuniront ensuite autour de la question de l’héritage de la pensée de Bourdieu en Roumanie.
Participants
Laura Albulescu, Alexandru Matei, Pierre Clément, Camelia Runceanu, Radu Toma (+ invités à confirmer)
Pierre Clément, doctorant en sociologie (ENS/EHESS) et contributeur pour la revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales) conclura la soirée par une intervention sur l’état actuel des recherches sur Pierre Bourdieu en France.

source: Institut français de Roumanie

Aucun commentaire: