Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 31 mai 2012

à paraître: Cités 2012 - N° 51. Bourdieu politique

Cités 2012 - N° 51. Bourdieu politique
Puf
septembre 2012

sommaire
Bourdieu politique

I Dossier
Marie-Anne Lescourret, Présentation
Derek Robbins, La philosophie et les sciences sociales : Bourdieu, Merleau-Ponty et Husserl
Luc van Campenhoudt, Réseau ou champ ? Deux concepts à l'épreuve du pouvoir dans le « travail en réseau »
Juliette Grange, Foucault, Bourdieu et la république
Jean-Pierre Cléro, La politique pascalienne de Bourdieu
Gérard Mauger, La sociologie est une science politique
Marie-Anne Lescourret, La grande illusion
Claude-Marie Gautier, La représentation chez Pierre Bourdieu : de la délégation comme décision à la délégation comme dépossession hypothèses de lecture
Marcel Fournier, Bourdieu, la raison et la rationalité
Inédit de Bourdieu

II Vie politique
Autour des résultats des présidentielles

III Vie intellectuelle
Hugues Dufourt, Les paradigmes du processus et du matériau et leurs crises dans la musique occidentale

IV Recensions
Livres sur/de Bourdieu

Aucun commentaire: