Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 14 février 2013

Pierre Moulinier, Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle. Migrations et formation des élites


Pierre Moulinier
Les étudiants étrangers à Paris au XIXe siècle
Migrations et formation des élites
préface de Victor Karady
P.U.Rennes
2012

Table des matières (Fichier pdf, 689 Ko)

Présentation de l'éditeur
Qui sont ces étudiants et ces étudiantes venus d’ailleurs ? L’ouvrage s’attache à décrire leur origine, géographique, religieuse et sociale. L’évolution de leur nombre au long du XIXe siècle à Paris est décrite ainsi que leurs choix disciplinaires, les études qu’ils suivent, les diplômes qu’ils recherchent, leurs résultats scolaires et leur avenir professionnel. Enfin, le livre évoque leur vie quotidienne, matérielle et intellectuelle, leurs lieux de réunion, leurs activités politiques et sociales et les relations qu’ils peuvent nouer avec leurs compatriotes ou leurs camarades français.
Pierre Moulinier, ancien élève de l’École des Chartes, ancien conservateur à la Bibliothèque nationale de France et chargé d’études et recherche au ministère de la Culture, est membre du Groupe d’études et de recherche sur les mouvements étudiants (GERME). Il est aussi correspondant du comité d’histoire du ministère de la Culture et a publié le « Que sais-je ? » sur Les politiques publiques de la culture en France, PUF, 5e éd., 2010.


Aucun commentaire: