Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 18 août 2014

Annie et Gabriel Verger, Dictionnaire biographique des pensionnaires de l'Académie de France à Rome (1666-1968)



Annie et Gabriel Verger
Dictionnaire biographique des pensionnaires de l'Académie de France à Rome
1666-1968
préface d'Eric de Chassey
3 volumes
Editions de l'Echelle de Jacob
2011

lire l'introduction

Présentation de l'éditeur
Ce dictionnaire est le fruit d'une recherche de quinze ans basée sur des dépouillements systématiques dans les archives de la Villa Médicis et de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, les archives nationales, les Etats civils, etc. Cet outil permet désormais à l'utilisateur d'observer de manière détaillée la trajectoire de chaque pensionnaire qui, ayant obtenu le Prix de Rome, a pu entrer dans cette prestigieuse institution qui a traversé les divers régimes politiques en restant au service des artistes français venant se former à l'école des grands maîtres italiens.
Annie Verger est docteur en histoire de l’art et en sociologie

Aucun commentaire: