Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 25 mai 2017

écouter: Antoine Vauchez et Pierre France, Sphère publique, intérêts privés. Enquête sur un grand brouillage


écouter: Antoine Vauchez et Pierre France, Sphère publique, intérêts privés. Enquête sur un grand brouillage
La Suite dans les idées par Sylvain Bourmeau, 20.05.2017

Pierre France
Antoine Vauchez
Sphère publique, intérêts privés
Enquête sur un grand brouillage
Presses de Sciences Po
Académique
2017

Présentation de l'éditeur
Une ministre de l'Économie, ancienne avocate internationale, qui recourt à l’arbitrage privé pour régler le différend de l’État avec Bernard Tapie ; six anciens secrétaires généraux (et adjoints) de l’Élysée qui rejoignent les grands cabinets du barreau d’affaires parisien ; des armadas d’avocats appelés au chevet de l’État pour sécuriser un partenariat public-privé ou pour assurer l’entrée en bourse du groupe Areva, etc.
Si la frontière entre le public et le privé n’a jamais relevé de la ligne claire, le brouillage a pris récemment une ampleur nouvelle. Sous l’effet d’un tournant néolibéral qui a érigé l’État régulateur en acteur clé du gouvernement des marchés privés, une zone de contiguïté et d’échanges sans précédent s’est créée.
Figure récente en pleine ascension, l’avocat d’affaires incarne mieux que tout autre ce nouveau mélange des genres. En suivant le rôle qu’il a acquis aux confins de l’État et du marché, les auteurs de cette passionnante enquête explorent les contours de cette zone grise à la périphérie des institutions politiques et administratives : comment elle est née, comment elle a progressivement prospéré et ce qu’il nous en coûte aujourd’hui, politiquement et démocratiquement.
Pierre France est doctorant en science politique à l'Université Pairs 1 Sorbonne
Antoine Vauchez est directeur de recherche au CNRS au Centre Européen de sociologie et de science politique (Université Paris 1 Sorbonne - Ehess). Il est notamment l'auteur de l'Union par le droit. Linvention d'un programme institutionnel pour l'Europe (Presses de Sciences Po, 2013) et de Démocratiser l'Europe ("La république des idées, Seuil, 2014  

Aucun commentaire: