Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



dimanche 25 novembre 2018

Pierre Bourdieu: inventer et revisiter (inventer des modes d'organisation, inventer des structures démocratiques, revisiter ce qu'a fait le mouvement ouvrier au 19e siècle, utopies rationnelles )



Pierre Bourdieu: inventer et revisiter
(inventer des modes d'organisation, inventer des structures démocratiques, revisiter ce qu'a fait le mouvement ouvrier au 19e siècle, utopies rationnelles




Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à mesure, Gilbert Quélennec
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------







---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 


voir également:

Pierre Bourdieu: "La précarité s'inscrit dans un mode de domination d'un type nouveau, fondé sur l'institution d'un état généralisé et permanent d'insécurité visant à contraindre les travailleurs à la soumission, à l'acceptation de l'exploitation . Pour caractériser ce mode de domination qui, bien que dans ses effets, il ressemble de très près au capitalisme sauvage des origines, est tout à fait sans précédent, quelqu'un a proposé ici le concept à la fois très pertinent et très expressif de flexploitation." 


Pierre Bourdieu: "J'ai dit aux gens qui sont dominants: (..) vous allez être, comme en Californie, dans des espèces de ghettos dorés avec des vigiles, vous ne pourrez pas sortir, il faudra des chiens de garde, il faudra des systèmes de défense partout, vous allez être dans une espèce de forteresse assiégée, entourés par une violence que vous aurez produite vous même ».

Interventions de Pierre Bourdieu: en soutien au mouvement des chômeurs et des travailleurs précaires

Aucun commentaire: