Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 5 mai 2011

Actes de la Recherche en Sciences Sociales, N°186-187 – Mars 2011 // Sociétés du spectacle

Sociétés du spectacle
Christophe Charle

Le « mélodrame » du Risorgimento
Théâtralité et émotions dans la communication des patriotes italiens
Carlotta Sorba

Théâtre et révolution à la veille de 1848 :
Le Chevalier de Maison-Rouge
Vincent Robert

Entre tréteaux et barricades
Théâtre et mobilisation ouvrière à Barcelone, 1868-1909
Jeanne Moisand

Le carnaval du temps présent
Les revues d’actualités à Paris et à Bruxelles, 1852-1912
Christophe Charle


Les causes du peuple
La gestion du cens social dans les émissions-forums
Éric Darras

Hors thème :
Les souvenirs d’un Européen :
entre Le Brésil, terre d’avenir et Le Monde d’hier
Les derniers écrits de Stefan Zweig
Afrânio Garcia Jr.

LECTURES CRITIQUES
Grandeurs et misères de l’édition anglo-américaine
Une enquête ethnographique au cœur de la chaîne du livre
Gisèle Sapiro
(Texte intégral)

Aucun commentaire: