Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 30 janvier 2012

Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique. études réunies par Nelly Wolf

Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique



Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981)
Littérature, cinéma, presse, politique
études réunies par Nelly Wolf
(Actes du Colloque "Amnésies Françaises", Lille III, mai 2010)
Classiques Garnier
2011

Présentation de l'éditeur
Le nouveau récit national inspiré par le général de Gaulle, et qui accompagne la modernisation de la société française, est indissociable d’une certaine amnésie concernant les traumatismes les plus récents de l’histoire de France: «drôle de guerre», Occupation, collaboration, guerre d’Algérie, décolonisation. C’est cette dépression mémorielle, et les déplacements de mémoire qu’elle a provoqués, que ce livre tente de mesurer et d’approfondir.

This book examines the new national narrative inspired by General de Gaulle, which is indissociable from a certain amnesia regarding the most recent traumas in French history: “phoney war”, Occupation, Collaboration, war in Algeria, decolonization.

Aucun commentaire: