Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


lundi 30 janvier 2012

Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique. études réunies par Nelly Wolf

Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique



Amnésies françaises à l'époque gaullienne (1958-1981)
Littérature, cinéma, presse, politique
études réunies par Nelly Wolf
(Actes du Colloque "Amnésies Françaises", Lille III, mai 2010)
Classiques Garnier
2011

Présentation de l'éditeur
Le nouveau récit national inspiré par le général de Gaulle, et qui accompagne la modernisation de la société française, est indissociable d’une certaine amnésie concernant les traumatismes les plus récents de l’histoire de France: «drôle de guerre», Occupation, collaboration, guerre d’Algérie, décolonisation. C’est cette dépression mémorielle, et les déplacements de mémoire qu’elle a provoqués, que ce livre tente de mesurer et d’approfondir.

This book examines the new national narrative inspired by General de Gaulle, which is indissociable from a certain amnesia regarding the most recent traumas in French history: “phoney war”, Occupation, Collaboration, war in Algeria, decolonization.

Aucun commentaire: