Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 18 février 2012

Colloque Occupy Bourdieu, 16 mars 2012, Montréal


Colloque

Occupy Bourdieu

Un colloque international autour de la pensée de Pierre Bourdieu (1930-2002)

Organisé avec le concours du Groupe de recherche sur les institutions et les mouvements sociaux (GRIMS), le Centre d’excellence sur l’Union européenne (CEUE), la Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques, le Centre international de criminologie comparée (CICC), le Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS), le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM) et la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal.

Organisateurs :
Frédéric Mérand, Université de Montréal
Marcos Ancelovici, McGill University
Quand ?
Vendredi le 16 mars 2012
de 9h à 18h30
Où ?
Carrefour des arts et des sciences
Salle C-3061
Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Jean-Brillant
Université de Montréal

Programme :
9h00-9h15. Introduction

Marcos Ancelovici (McGill University)
Frédéric Mérand (Université de Montréal)
9h15-10h30. Bourdieu et les sciences humaines

Bourdieu, Fromm and the Question of Social Character
Neil McLaughlin (McMaster University)

Bourdieu’s Unlikely Contribution to the Human Sciences
John Levi Martin (University of Chicago)
Pause café
10h45-12h30. The Bourdieusian Turn in International Relations

Bourdieu on Multilateral Diplomacy
Vincent Pouliot (McGill University)

From Unit to Symbolic Power : Bourdieu’s State Theory and the Practice Turn in IR
Rebecca Adler-Nissen (University of Copenhaguen)

Building a Sociology of the International Field of International Criminal Law
Sara Dezalay & Ron Levi (University of Toronto)
Lunch Break
14h00-15h45. Bourdieu and Social Action

The Species Between Fields : On the Generative and Descriptive Aspects of Social Theory
Tom Medvetz (University of California at San Diego)

Analyser la sociologie sans champ sociologique
Vincent Romani (Université du Québec à Montréal)

Truth Systems, Political Authority, and the Problem of Cultural Monopoly
Stephanie Lee Mudge (University of California at Davis)
Pause café
16h00-17h15. Bourdieu et le changement

The scientific field as a historical concept
Yves Gingras (Université du Québec à Montréal)

Bourdieu à l’épreuve du changement
Jacques Hamel (Université de Montréal)
17h15-17h30. Conclusion
17h30-18h30. Cocktail

occupy_bourdieu_16.03.2012_draft.pdf


  • CÉRIUM

Aucun commentaire: