Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



lundi 1 octobre 2012

rappel: Les usages du travail de Pierre Bourdieu en sciences sociales, à l'occasion de l'inauguration de l’amphithéâtre Pierre Bourdieu, 4 octobre 2012



Les usages du travail de Pierre Bourdieu en sciences sociales

Journée d'études organisée à l'occasion de

l'inauguration de l’amphithéâtre Pierre Bourdieu

à l'Université de Poitiers

Jeudi 4 octobre 2012

Journée ouverte au public
Hôtel Fumé, 8 rue Descartes, 86000 Poitiers

9h00 Accueil des participants
9h15 Ouverture de la journée par le Président de l’Université de Poitiers

9h30-10h45
Catherine Leclercq
, Wenceslas Lizé, Hélène Stevens (Université de Poitiers, GRESCO) : « Introduction de la journée d'études »
Gérard Mauger (
CESSP, EHESS) : « Le style de pensée de Pierre Bourdieu »

11h00-12h30
Bertrand Geay
(Université d’Amiens, CURAPP-CNRS) : « Faut-il casser les amphithéâtres ? Quelques remarques sociologiques et pédagogiques à la lecture de Pierre Bourdieu »
Bruno Ambroise (Université d’Amiens, CURAPP-CNRS) : « Bourdieu en philosophie : quels usages philosophiques du travail de P. Bourdieu ? »

14h00-15h15
Tassadit Yacine (LAS-EHESS) : « La dimension symbolique dans l'anthropologie de  Pierre Bourdieu »
Boris Klein (Université Lumière Lyon 2): « Des raisons pratiques pour un usage de la pensée de Pierre Bourdieu en histoire »

15h30-17h00
Bernard Pudal (Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, CSU-CNRS) et Boris Gobille (ENS Lyon, Triangle) : « Faire de la science politique avec la sociologie de Pierre Bourdieu : regards croisés »
Stéphane Beaud (CMH, ENS-EHESS), Michel Pialoux (CESSPP-EHESS) : « Faire du terrain à Peugeot-Sochaux avec Bourdieu en tête »

17h15
Inauguration de l’amphithéâtre par le Doyen de l’UFR SHA et cocktail

Informations : 05 49 45 45 01 ou nicole.mfouraka.royer@univ-poitiers.fr
Journée organisée par le département de sociologie http://sha.univ-poitiers.fr/dpt-socio/
et le GRESCO (EA 3815) http://gresco.labo.univ-poitiers.fr/
Avec le soutien de l’UFR Sciences Humaines et Arts
En partenariat avec la Fondation Bourdieu, la revue Actes de la recherche en sciences sociales et le réseau Pierre Bourdieu un hommage
Comité d’organisation : Catherine Leclercq, Wenceslas Lizé, Hélène Stevens.


Aucun commentaire: