Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



mercredi 9 mai 2018

Actes de la recherche en sciences sociales N° 221-222, mars 2018, Politiques de la faillite


Actes de la recherche en sciences sociales N° 221-222, mars 2018, Politiques de la faillite
Seuil


Pierre-André Juven, Benjamin Lemoine
Politiques de la faillite
La loi de survie des services publics
Page 4 à 19
 
Jérémy Sinigaglia
« Mes enfants l’heure est grave : il va falloir faire des économies »
La faillibilité comme mode de gouvernement des universités
Page 20 à 37
 
Quentin Deforge, Benjamin Lemoine
Faillite d’État et fragilité juridique
L’Argentine face à l’ordre financier international
Page 38 à 63
  
Brice Daniel
Le procès européen fait au logement social
Le droit européen et la faillibilité du logement social en France, aux Pays-Bas et en Suède
Page 64 à 79
 
Liisa Kurunmäki, Andrea Mennicken, Peter Miller, ( Traduit de l’anglais par Françoise Wirth)
Économicisation et démocratisation de la faillite : inventer une procédure de défaillance pour les hôpitaux britanniques
Résumé
Page 80 à 99

Edoardo Ferlazzo
La financiarisation des gouvernements locaux
Retour sur la gestion de la crise des emprunts « toxiques » par les collectivités locales, l’État et les banques privées
Page 100 à 119




Aucun commentaire: