Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


lundi 24 janvier 2011

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales n° 141-142, 2002/1-2, Science


Page 5 à 7
Éric Brian,   Ad directionem ingenii

Page 9 à 12
Pierre Bourdieu,   Science, politique et sciences sociales

Page 13 à 20
Ian Hacking,   « Vrai », les valeurs et les sciences

Page 21 à 30
Terry Shinn,   Nouvelle production du savoir et triple hélice Tendances du prêt-à-penser les sciences

Page 31 à 45
Yves Gingras,   Les formes spécifiques de l'internationalité du champ scientifique

Page 46 à 61
Alain Chenu,   Une institution sans intention La sociologie en France depuis l'après-guerre

Nobles et ignobles

Page 62 à 66
Frédéric Lebaron,   Le « Nobel » d'économie Une politique

Page 66 à 71
Yves Gingras et Lionel Vécrin,   Les prix Ig-Nobel Le double tranchant de l'humour scientifique

Top 50

Page 72 à 78
  David Pontille, La signature scientifique Authentification et valeur marchande

Page 78 à 79
Johan Heilbron,   La bibliométrie, genèse et usages

Vingt ans après

Page 80 à 81
Éric Brian,   Vingt ans après

Page 82 à 85
Pierre Bourdieu,   Les apparatchiks de la recherche

Page 86 à 97
Massimo Mazzotti,   Le savoir de l'ingénieur Mathématiques et politique à Naples sous les Bourbons

Page 98 à 109
Jean-Guy Prévost,   Genèse particulière d'une science des nombres L'autonomisation de la statistique en Italie entre 1900 et 1914

Page 110 à 120
Claude Rosental,   De la démo-cratie en Amérique Formes actuelles de la démonstration en intelligence artificielle

Page 121 à 126
Muriel Lefebvre,   Construction et déconstruction des diagrammes de Dynkin

Page 127 à 134
Charles Alunni et Éric Brian,   La mémoire des gestes de science et ses enjeux
Résumé ]Version HTML ]Version PDF ]

Aucun commentaire: