Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



vendredi 11 mars 2011

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales, Le capital militant (1) et (2)

Actes de la recherche en sciences sociales
no 155, 2004/5
Le capital militant (1) 
Engagements improbables, apprentissages et techniques de lutte


Page 4 à 11
Frédérique Matonti et Franck Poupeau,   Le capital militant. Essai de définition
Page 12 à 33
Anne-Catherine Wagner,   Syndicalistes européens Les conditions sociales et institutionnelles de l'internationalisation des militants syndicaux
Page 34 à 75
Pierre Rimbert et Sébastien Crespo,   Devenir syndicaliste ouvrier « Journal » d'un délégué CGT de la métallurgie
Page 76 à 89
Julien Fretel,   Quand les catholiques vont au parti De la constitution d'une illusio paradoxale et du passage à l'acte chez les « militants » de l'UDF
Page 90 à 100
Hugo José Suárez,   Une mystique de la politique Note de recherche : Sur l'engagement de prêtres-ouvriers dans la guérilla révolutionnaire en Bolivie
Page 101 à 104
  Pour une Realpolitik de la recherche Au sujet de l'enquête du CNRS sur les périodiques aidés par le département des Sciences de l'homme et de la société (SHS)

Actes de la recherche en sciences sociales
no 158, 2005/3
Le capital militant (2) 
Crises politiques et rétroconversions : Mai 68
 
Page 4 à 7
Frédérique Matonti,  Crises politiques et reconversions : Mai 68
Page 8 à 29
François Denord et Xavier Zunigo,   « Révolutionnairement vôtre » Économie marxiste, militantisme intellectuel et expertise politique chez Charles Bettelheim
Page 30 à 61
Boris Gobille,   Les mobilisations de l'avant-garde littéraire française en mai 1968 Capital politique, capital littéraire et conjoncture de crise
Page 62 à 95
Yvette Delsaut,   Éphémère 68 À propos de Reprise, de Hervé Le Roux
Page 96 à 115
Sandrine Garcia,   Expertise scientifique et capital militant Le rôle des médecins dans la lutte pour la légalisation de l'avortement
Résumé ]Version HTML ]Version PDF ]

Aucun commentaire: