Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



samedi 3 mars 2012

en ligne: Savoir/Agir n° 16, juin 2011, Le médicament : les dessous d’une marchandise

Savoir/Agir n° 16, juin 2011, Le médicament : les dessous d’une marchandise, éditions du Croquant
Il est disponible en librairie (prix public :15 €) et peut être commandé franco de port par message électronique à revue@savoir-agir.org

Éditorial, par Frédéric Lebaron

Dossier

Le médicament : produit éthique, marchandise rentable, coordonné par Cédric Lomba et Hélène Michel
La financiarisation des Big Pharma : de l’insoutenable modèle blockbuster à son dépassement ? par Matthieu Montalban
« Économie de la connaissance » et bas statuts d’emploi : pas de contre-indication dans le secteur du médicament, par Pierre Fournier et Cédric Lomba
L’évaluation des médicaments, un enjeu politique, entretien avec Boris Hauray
L’industrie pharmaceutique et l’État. Comment garantir la santé sans nuire au commerce ?, par Séverin Muller
Contrôler la promotion des médicaments auprès des médecins : les pouvoirs publics face à l’industrie pharmaceutique, par Jérôme Greffion
Politique du médicament en Europe : la difficile constitution d’une prise de parole face à l’industrie, par Éric Cheynis

Grand entretien

Une sociologue au Parlement européen, avec Marisa Matias

Paroles

Avocats : du professionnel au politique, par Laurent Willemez

La rhétorique réactionnaire

Populisme (3), par Gérard Mauger

Chronique de la gauche de gauche

2012 : débuts de campagne, par Louis Weber

Actualité

Inspiration et perspectives de la révolution tunisienne, par Chérif Ferjani

Alterindicateurs

Indicateurs du bien-être, une mise en œuvre tronquée, par Thomas Venet

Politiques d’ailleurs

Belgique 1960-2010 : grève du siècle et crise multiforme, par Julien Dohet et Jean Faniel

Idées

« Neutralité axiologique », science et engagement, par Louis Pinto

Louis Pinto, qui a créé et alimente régulièrement la rubrique Idées de la revue Savoir-Agir nous fait parvenir (à Savoir/agir) l’erratum suivant, à propos de l’article publié dans le numéro 16 : « Neutralité axiologique », science et engagement
Dans le numéro 16 de la revue, l’article consacré par moi au problème de la « neutralité axiologique » chez Pierre Bourdieu tentait brièvement de faire le point sur le sujet. Je n’ai rien à y ajouter ou à retrancher. Ou presque… Malheureusement, un document présenté à cette occasion comme étant une lettre de Bourdieu était un faux qui reposait sur une utilisation habile (et informée) de textes de celui-ci. Je regrette d’avoir accordé du crédit à un texte circulant sur Internet.
Louis Pinto

Aucun commentaire: