Pierre Bourdieu. Contre-feux, Éditions Raisons d’agir, 1998, p.100

‘‘Contre ce régime politique [le néolibéralisme], la lutte politique est possible. Elle peut se donner pour fin d’abord, comme l'action caritative ou caritativo-militante, d’encourager les victimes de l’exploitation, tous les précaires actuels et potentiels, à travailler en commun contre les effets destructeurs de la précarité (en les aidant à vivre, à « tenir » et à se tenir, à sauver leur dignité, à résister à la déstructuration, à la dégradation de l’image de soi, à l’aliénation), et surtout à se mobiliser, à l’échelle internationale, c’est-à-dire au niveau même où s’exercent les effets de la politique de précarisation, pour combattre cette politique et neutraliser la concurrence qu’elle vise à instaurer entre les travailleurs des différents pays’’.



jeudi 25 septembre 2014

David Stuckler & Sanjay Basu, Quand l'austérité tue. Epidémies, dépressions, suicides: l'économie inhumaine

David Stuckler 
Sanjay Basu 
Quand l'austérité tue 
Epidémies, dépressions, suicides:
l'économie inhumaine 
Préface des Économistes atterrés
Autrement
2014

Lire un extrait

Présentation de l'éditeur
Traduction de l’anglais (américain) par Samuel Sfez 
Pour répondre à la crise, de nombreux pays ont fait Le choix de l'austérité. S'appuyant sur l'analyse de statistiques internationales de santé publique, David Stuckler et Sanjay Basu examinent les conséquences de ces décisions politiques pour les populations. 
À force de coupes sombres dans les aides sociales et la prévention, les maladies prolifèrent, les suicides augmentent, la consommation de drogues et d'alcool progresse et l'espérance de vie diminue. En Grèce, le taux d'infection par le VIH et le nombre de suicides ont explosé. À l'inverse, dans les pays nordiques, les mesures de soutien aux plus vulnérables ont des effets positifs, humainement et économiquement. 
Refusant le discours dominant, les auteurs explorent les vices du système et prouvent par les chiffres que l'austérité a un coût humain : elle rend malade et tue. 
David Stuckler, docteur en sociologie, est spécialiste en santé publique et en économie politique. Il est chercheur à l'université d'Oxford et à l'Ecole d'hygiène et de médecine tropicale de Londres. 
Sanjay Basu, titulaire d'un doctorat d'épidémiologie, est professeur de médecine au Centre de recherche sur la prévention à Stanford et membre de l'Académie des sciences de New York. 
Les Economistes atterrés est un collectif de chercheurs qui s'est fait connaître en 2010 en publiant le Manifeste d'économistes atterrés (LLL).

Aucun commentaire: