Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 24 mars 2017

Laurent Denave, Charles Ives. Naissance de la modernité musicale aux Etats-Unis

Laurent Denave
Charles Ives
Naissance de la modernité musicale aux Etats-Unis
Aedam Musicae
2017

Présentation de l'éditeur
Charles Ives (1874-1954) est considéré aujourd’hui comme le premier compositeur moderne de l’histoire des États-Unis. Son œuvre, composée du début des années 1890 à la fin des années 1920, obtient progressivement une reconnaissance exceptionnelle dans le monde musical étasunien, où Ives est présenté comme l’un des quatre plus grands compositeurs de la première moitié du xxe siècle, aux côtés de Schoenberg, Stravinsky et Bartók.
Comment ce compositeur a-t-il été en mesure de produire une œuvre à la fois savante et originale ? L’étude de ses conditions sociales de possibilité, en particulier la singularité du parcours du compositeur – l’enseignement de son père musicien expérimentateur et l’autonomie vis-à-vis des institutions musicales dominantes –, explique (au moins en partie) la valeur exceptionnelle de son œuvre.
Laurent Denave est docteur en sociologie (EHESS) et diplômé en musicologie (DEA, Paris-IV Sorbonne). Il est l’auteur de Un siècle de création musicale aux États-Unis (Contrechamps, 2012),  Les terres fertiles de la création musicale (Aedam Musicae, 2015) et La valeur des Beatles (Presses Universitaires de Rennes, 2016).



jeudi 23 mars 2017

écouter: Les artistes sont-ils des intellectuels? Rencontre avec Laurent Jeanpierre et Christophe Charle

écouter: Les artistes sont-ils des intellectuels?

Rencontre avec Laurent Jeanpierre et Christophe Charle

animé par Géraldine Mosna-Savoye (productrice déléguée des Chemins de la philosophie sur France Culture)
La Marche des idées 

Odéon 6e , 02 Mars 2017


 
 

mercredi 22 mars 2017

Les Économistes atterrés, Changer d'avenir. Réinventer le travail et le modèle économique

Les Économistes atterrés
Changer d'avenir 
Réinventer le travail et le modèle économique 
Les Liens qui Libèrent
2017

Présentation de l'éditeur
Les politiques ne prennent pas la mesure de la profondeur de la crise et, surtout, de son caractère systémique. Cet aveuglement devient mortifère pour notre société et notre démocratie. Dans cet ouvrage, Les Économistes atterrés appellent à une grande bifurcation. À l’âge de l’anthropocène, qui implique de repenser l’idée même de la croissance, et face à l’ubérisation qui organise le délitement de la protection sociale, ils proposent d’entrer dans un nouveau monde.
S’inscrire résolument dans la transition écologique et créer ainsi de vastes domaines d’activités nouvelles. Se saisir de l’économie sociale et solidaire et du mouvement autour des communs pour bâtir d’autres manières de produire et d’autres organisations du travail dont le profit n’est pas la fin exclusive. Instaurer des nouveaux droits du travail attachés à la personne pour, au-delà du salariat, renforcer les solidarités et combattre le précariat. Promouvoir une nouvelle manière de conduire la politique industrielle, centrée non plus sur les seuls grands groupes, mais aussi sur les territoires, en donnant toute sa place aux PME et aux acteurs locaux…
Loin des sentiers battus, avec lucidité et détermination, ce livre se confronte aux véritables défis d’aujourd’hui et propose un chemin pour refonder l’avenir. 



mardi 21 mars 2017

Bruno Amable et Stéfano Palombarini, L’illusion du bloc bourgeois. Alliances sociales et avenir du modèle français

Bruno Amable
Stéfano Palombarini
L’illusion du bloc bourgeois
Alliances sociales et avenir du modèle français
Raisons d'Agir
Raisons d'agir
2017

Présentations de l'éditeur
La crise politique française entre dans sa phase la plus aiguë depuis plus de trente ans, avec l’éclatement des blocs sociaux traditionnels, de gauche et de droite. L’éloignement des partis «de gouvernement» des classes populaires semble inexorable; il laisse sur la touche, d’un côté, artisans, commerçants et petits entrepreneurs déçus par la timidité des réformes de la droite libérale et, de l’autre, ouvriers et employés hostiles à une unification de l’Europe des marchés à laquelle le parti socialiste reste attaché.
La présidence Hollande est de ce point de vue moins une anomalie que l’échec définitif des tentatives de concilier la base sociale de la gauche et la «modernisation» du «modèle français». Ce projet se prolonge désormais par la tentative d’édifier un «bloc bourgeois» fondé sur la poursuite des «réformes structurelles», destinées à dépasser le clivage droite/gauche par une nouvelle alliance entre classes moyennes et supérieures.
L’émergence, en réaction, d’un pôle « souverainiste », coexiste avec les tentatives de reconstruire les alliances de droite et gauche dans un paysage politique fragmenté.
L’avenir du «modèle français » dépend de l’issue d’une crise politique qui n’est donc pas liée à des querelles d’appareils et encore moins de personnes, mais à la difficulté de former un nouveau bloc dominant.
Elle est loin d’être terminée.

Bruno Amable et Stefano Palombarini sont économistes.
Ils ont publié L’Économie politique n’est pas une science morale aux éditions Raisons d’agir en 2005.  

lundi 20 mars 2017

Christel Coton, Officiers. Des classes en lutte sous l’uniforme

Christel Coton
Officiers 
Des classes en lutte sous l’uniforme
Agone
L'Ordre des choses
2017
Présentation de l'éditeur
La reproduction sociale dans l’armée, un éclairage sur la violence du monde social.
"Les remarques anodines sur les tares des armes non combattantes sont légion et elles contribuent toujours à les dévaluer plus ou moins gentiment.
David, saint-cyrien, évoque la piètre qualité de l’annexe « Génie de l’exercice » dont il fait partie. Damien, membre de l’infanterie, s’en amuse et, tout en élevant la voix et en bombant le torse, il lui lance : « Ça, c’est un truc que tu n’as pas encore compris. Que vous n’êtes qu’une annexe ! Sans nous, vous n’existez pas. » Il lui tend son pied à baiser et lance mi-sérieux, mi-complice : « Sans l’infanterie, vous êtes rien du tout ! Vous n’existez que par nous et pour nous ! » David ne s’en offusque pas et nourrit même l’interaction de quelques clichés bien trouvés sur les sapeurs peu disposés à se surcharger de travail."
Alors que la lutte contre le terrorisme nous habitue toujours plus à la présence de militaires dans l’espace public, et que certains en appellent à l’armée pour « recadrer » et « remotiver » la jeunesse déshéritée, on sait en réalité bien peu de choses sur cette institution. Cet ouvrage, fruit d’une enquête par immersion en milieu officier, nous ouvre les portes d’un univers encore méconnu et en renouvelle les cadres d’analyse tout à la fois sociologiques et politiques. L’auteure, sociologue, a mené cette enquête en devenant stagiaire dans une école d’état-major, puis civile « embarquée » dans un régiment de combat. On découvre une institution étonnante traversée par des conflits et des rapports de force qui nous éclairent sur la violence ordinaire du monde social. Sous l’uniforme, des tensions sociales, scolaires et politiques polarisent très fortement l’entre-soi militaire. Tout en nous apprenant qui sont les futurs chefs de l’armée française, cet ouvrage vient rappeler que tandis que la critique antimilitariste a beaucoup faibli depuis la fin de la conscription, l’armée continue de recruter largement dans les classes populaires.
Christel Coton est maître de conférences en sociologie à l’université Paris Panthéon Sorbonne, membre du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP-CSE). Ses recherches portent principalement sur l’institution militaire et les rapports de classe. 

vendredi 17 mars 2017

Publications de Pierre Bourdieu: "Comme je l'ai souvent dit, changer de mot ou étendre les acceptions d'un concept produit fréquemment des effets théoriques importants et permet de construire autrement la réalité sociale. "


Publications de Pierre Bourdieu:
"Comme je l'ai souvent dit, changer de mot ou étendre les acceptions d'un concept produit fréquemment des effets théoriques importants et permet de construire autrement la réalité sociale. "
Pierre Bourdieu, in Sociologie générale, Vol. 2. Cours au Collège de France, 1983-1986, Seuil/Raisons d'agir, Cours & Travaux, 2016, p.366





(Cette liste de publications sera mise à jour au fur et à  mesure,  Gilbert Quélennec)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------










 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

voir également: 


Publications de Pierre Bourdieu: Symbolique (économie des biens, violence, pouvoir, capital, révolution)

Publications de Pierre Bourdieu: Sociologie de la sociologie (socioanalyse, objectivation participante, réflexivité)

Publications de Pierre Bourdieu: la notion de Stratégie

Publications de Pierre Bourdieu: les concepts d'habitus, de capital et de champ 




  

jeudi 16 mars 2017

vidéo: La « vie au poste » de Samuel Gontier, « journaliste de canapé », Jeudi d’Acrimed

Jeudi d’Acrimed :
La « vie au poste » de Samuel Gontier,
« journaliste de canapé »
Jeudi 15 décembre 2016
Bourse du travail de Paris


Samuel Gontier
Ma vie au poste 
Huit ans d’enquête (immobile) sur la télé du quotidien
La Découverte
2016

Présentation de l'éditeur
Depuis 2008, le journaliste Samuel Gontier s’astreint pour le site Télérama.fr à écrire (presque) chaque jour dans son blog « Ma vie au poste » sur le tout-venant du petit écran : journaux, chaînes infos, éditions spéciales, retransmissions sportives, téléréalité, talk-shows, magazines dits « de société »… Une chronique souvent édifiante, jamais méchante, toujours hilarante.
Écrit dans la même veine, ce petit essai enlevé synthétise huit ans d’une rigoureuse enquête où, rivé au poste, Samuel Gontier a réuni un ensemble impressionnant de pièces à conviction. Et le verdict est sans appel : la télé « réellement existante », celle qui occupe la majorité du temps d’antenne et rassemble les plus larges audiences, est aux antipodes des valeurs de « rigueur dans le traitement de l’information » et de « respect de la dignité de la personne humaine » qu’est censé promouvoir le Conseil supérieur de l’audiovisuel.
Simpliste, démagogue et servile, souvent raciste et sexiste, cette télévision dessine un monde effrayant où le culte d’un passé fantasmé voisine avec un scientisme échevelé, où l’on promeut la charité en vilipendant les assistés. Où les faits divers, avec la ritournelle de l’« immense émotion suscitée par ce drame », servent de tremplin à des discours extrémistes. Où la tyrannie des émotions règne sans pitié, la plus primale, la peur, restant mobilisée comme jamais.
Mieux vaut en rire qu’en pleurer. Tel est aussi le message subliminal de ce livre : à l’heure d’Internet, la « machine à formater les esprits » reste toujours puissante, mais un nombre croissant de nos contemporains refuse d’y succomber.  

Samuel Gontier a réalisé l’essentiel de sa carrière àTélérama, d’abord comme secrétaire de rédaction de 1996 à 2004, puis comme rédacteur et chroniqueur.